5 documentaires Public Sénat nominés au FIGRA 2016

Compétition internationale (+ de 40 min)

DOCTEUR MUKWEGE LA COLÈRE D’HIPPOCRATE
De Thierry Michel (53 min, 2015)

Dans l’hopital de Bukavu, à l’est de la République Démocratique du Congo, le docteur Mukwege est le chirurgien qui soigne des milliers de femmes, qui ont été violées, mutilées et martyrisées durant tous les conflits que le pays a connus. Il a obtenu en 2014 le Prix Sakharov, décerné par l’Europe, pour sa lutte incessante pour dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables. Il a récemment été l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat à laquelle il a échappée. Il vit aujourd’hui sous protection des Casques bleus. Les femmes qu’il répare le soutiennent et le vénèrent, pour ce qu’il fait pour elles et leurs enfants… 
CoProduction : Les Films de la Passerelle / Ryva Production / RTBF, Avec la participation du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles et de Voo / RTS / TV5 Monde / Coopération belge au développement – DGD / SPF Affaires étrangères / OIF / Creative Europe – Media Programme of the European Union / Parlement Européen Distribution

TAPIE ET LA RÉPUBLIQUE, AUTOPSIE D’UN SCANDALE
De Thomas Johnson et Laurent Mauduit (70 min, 2015)


Retour sur l’un des plus importants scandales d’État survenu au cours de la Ve République : l’affaire de l’arbitrage Crédit Lyonnais-Adidas, pour laquelle Bernard Tapie et cinq autres acteurs sont mis en examen pour «escroquerie en bande organisée». La justice soupçonne un détournement de fonds publics hors norme, atteignant les 405 millions d’euros. Cette saga judiciaire et politico-financière permet de découvrir un «capitalisme à la française» : un système opaque qui met à l’épreuve les institutions de la République et les principes de démocratie dont elle se revendique. 
CoProduction : Nova Production et INA, Avec la participation de Public Sénat et France Télévisions

Compétition internationale (- de 30 min)

MOLDAVIE, UNE SI LONGUE ABSENCE 
d’Anne-Charlotte Gourraud (30 min, 2015)


En Moldavie, avec un chômage endémique dans les zones rurales, plus d’un million de moldaves, un tiers de la population, sont partis en Europe, en Russie ou en Roumanie, le pays voisin qui parle la même langue et dont l’histoire est commune. Les villages ruraux et les terres noires, un temps si fertiles, se vident. Les enfants sont livrés à eux-mêmes ou gardés par les grands-parents. Sans perspective d’avenir, des générations entières sont sacrifiées. L’argent des migrants représente aujourd’hui un quart du PIB moldave. Tiraillé entre l’Europe et la Russie, l’avenir peine à se dessiner malgré les aides de la communauté européenne. 
Production : Wild Angle Productions, Avec la participation de Public Sénat

Autrement vu / Prix Aïna Roger-ESJ Lille Figra

LA VILLENEUVE, L’UTOPIE MALGRÉ TOUT 
Vincent Massot et Flore Viénot (52 min, 2015) 


Traumatisés par la diffusion d’un reportage d’Envoyé Spécial sur le quartier de La Villeneuve à Grenoble, les habitants se sont d’abord indignés en portant plainte contre France Télévisions puis regroupés autour d’initiatives contre la stigmatisation des “banlieues” et pour construire une nouvelle relation entre médias et quartiers populaires. L’Utopie proclamée lors de la construction de ce grand ensemble il y a plus de 40 ans ne serait donc pas morte !
 Co-production : ON Y VA ! Media et Public Sénat

Prix de l’impact Figra Amnesty International

VOYAGE EN BARBARIE 
Delphine Deloget et Cécile Allegra (71 min 2015) 


Chaque jour, des Érythréens quittent le régime dictatorial de leur pays en direction du Soudan. Hélas, un grand nombre d’entre eux tombe entre les mains de trafiquants qui les mènent dans le Sinaï, où ils sont détenus et torturés pendant que leurs ravisseurs bédouins tentent d’extorquer des rançons exorbitantes à leurs familles. Des milliers finissent exécutés de manière sauvage. 
Production Memento

Le documentaire BAGDAD, CHRONIQUES D’UNE VILLE EMMURÉE sera diffusé en avant-première du FIGRA 2016 (diffusion à l’automne 2016 sur Public Sénat)
Lucas Menget et Laurent Van Der Stockt


Bagdad aujourd’hui dont le quotidien est sous la menace permanente de Daesh et d’une nouvelle guerre civile entre ses deux principales communautés chiites/sunnites. Il s’agit à la fois d’un état des lieux géopolitique de la région qui met en perspective la possible partition de l’Irak et surtout la fracture du monde musulman ; mais surtout d’une chronique de la ville et de ses habitants car tout est vécu et ressenti de l’intérieur de la ville au plus proche des gens qui y vivent, simples familles de Bagdadis et officiels en présence. 
Co-Production : Elzevir et cie et Arte France. Avec la participation de Public Sénat, Al arabya, la Radio télévision canadienne du CNC et de la Procirep – Angoa