DAECH – NAISSANCE D’UN ÉTAT TERRORISTE

Public Sénat rediffuse 

DAECH – NAISSANCE D’UN ÉTAT TERRORISTE
Un film de Jérôme Fritel, Stephan Villeneuve

Samedi 21 novembre à 22H et Dimanche 22 novembre à 9H

22H  : Documentaire DAECH – NAISSANCE D’UN ÉTAT TERRORISTE

Documentaire de Jérôme Fritel (France, 2014, 52mn)
Coproduction : ARTE GEIE, Pac Presse

À 60 km au sud de Bagdad, dans une région nommée Jurf al-Sakhr, reprise à Daech après de féroces combats à l’automne dernier, se dévoilent des paysages défigurés par la guerre : palmiers déchirés par les obus, carcasses de chars, maisons détruites ou désertées. Une guerre de religion se déroule ici, qui oppose les sunnites, regroupés autour de Daech, aux chiites, au pouvoir à Bagdad, et aux Kurdes, et s’accompagne d’un nettoyage ethnique à grande échelle. À travers les témoignages de ceux qui l’ont vécue, le film retrace aussi la prise de Mossoul. Comment la deuxième ville d’Irak a-t-elle pu tomber aussi vite ? “Casse du siècle”, cette conquête a fait tomber dans l’escarcelle de Daech près de 500 millions d’euros de cash qui dormaient dans les banques. Les djihadistes se sont également emparés des puits de pétrole, ainsi que des réserves de gaz naturel, de phosphate, de blé et d’orge situées dans le grand ouest irakien. En prenant Mossoul, l’organisation est devenue milliardaire et s’offre une assise administrative quasi étatique.

Le film donne la parole à ceux qui, de gré ou de force, travaillent sous la domination de cette organisation et décrit le fonctionnement de cet État autoproclamé. Les responsables actuels et passés du gouvernement irakien expliquent comment Daech dépouille l’Irak d’une partie de ses recettes. Par l’intermédiaire des établissements situés sur son territoire, l’organisation accède également aux réseaux bancaires internationaux. Cette enquête montre que, derrière ses succès militaires et sa puissance de feu, Daech affiche le visage d’une vaste entreprise commerciale, fonctionnant un peu à l’image des cartels du crime. Enfin, plusieurs experts – Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, Romain Caillet, chercheur au Centre français du Proche-Orient de Beyrouth, spécialiste reconnu des mouvements islamistes, et Jean-Charles Brisard, enquêteur économique auteur d’un rapport complet sur l’argent de Daech – analysent les conséquences géopolitiques de l’apparition de ce nouvel État terroriste.

23H : Débat animé par Nora Hamadi : Daech, les racines du mal?

Invités :

  • Raphaël LIOGIER, professeur à l’Institut d’Études Politiques à Aix-en-Provence
  • Pierre CONESA, ancien haut fonctionnaire au Ministère de la Défense
  • Jacques GAUTIER, Vice-Président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat

Nora Hamadi posera ces différentes questions à ses invités : 

  • Comment lutter contre Daech? Faut-il envoyer des troupes au sol?
  • Les jihadistes sont-ils uniquement des fanatiques religieux?
  • Sommes-nous vraiment, comme le dit le Président de la République , en guerre contre l’État Islamique?
  • Les opérations au sol sont-elles indispensables?
  • Les réseaux sociaux pendant les attentats : accélérateurs du pire ou solidarité organisée? 

                         

Ce documentaire est diffusé dans le cadre de la soirée 

Samedi soir, dimanche matin
Animée par Nora Hamadi
Samedi à 22H et dimanche à 9H

Un rendez-vous privilégié composé de deux grands documentaires à 22H et à 23H15, d’un face à face de 22H à 22h10 avec le réalisateur, suivi d’un débat de 23H à 23H15 autour du premier documentaire, animés par Nora Hamadi..