Déshabillons-les démarre une nouvelle saison !
​Nouvelle formule, nouveaux horaires, nouvel habillage

Pour cette nouvelle saison, la recette de Déshabillons-les s’enrichit de nouveaux regards !
Si la base de l’émission reste la même, et qu’Hélène Risser continue “en tout bien tout honneur” à déshabiller la com’ des politiques, cette saison elle convoque a
rtistes, metteurs en scène, photographes, ou caricaturistes pour y voir encore plus clair.
Chacun à leur façon ils décryptent avec leur regard singulier ce que nous racontent les images déversées en continu sur nos écrans.
La dernière tenue de Brigitte Macron vue par des spécialistes de mode, le portrait officiel d’Emmanuel Macron vu une historienne de l’art, dans la rubrique “Com’ une image” Hélene Risser cherche les points de vues affutés et décalés de ces spécialistes venus d’horizons divers et qu’on entend rarement dans l’univers de la com.


3 questions à Hélène Risser, présentatrice de Déshabillons-les

> Pourquoi changer la formule de l’émission ?
Déshabillons-les a été lancé en 2007 pour décrypter les campagne de Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, adeptes d’un nouveau style de communication. Après 10 ans et une campagne qui a rebattu les cartes de notre système politique, nous avons voulu changer afin de mieux “coller” à ces évolutions.

> Si les fondamentaux ne changent pas, en revanche l’émission s’ouvre à de nouveaux profils, regards ?
Oui, l’idée est toujours de démêler le fond de la forme, suivant le précepte de Victor Hugo “la forme est le fond qui remonte à la surface”. Mais la nouveauté est que, outre les politiques et experts du discours politiques que nous recevions déjà, nous allons élargir la focale avec de nouveaux regards : certains plus décalés, photographes, metteurs en scènes, philosophes, capables de renouveler le registre du décryptage, d’autres ancrés dans le concret, expert ou protagonistes d’un sujet d’actualité, afin de confronter le discours des politiques à la réalité vue par ceux qui la vivent. Et puis cette année, nous solliciterons la sagacité des téléspectateurs, des internautes pour leur demander à eux aussi de réagir.

1er numéro de la saison “Macron : l’album photo du pouvoir”

On l’avait découvert avec son épouse Brigitte à la Une de nombreux magazines pendant la campagne. On l’a retrouvé, Président, s’exposant au compte-goutte cet été via les réseaux sociaux dans des photos choisies et contrôlées.Et voilà qu’à la rentrée, il se montre en action, en bras de chemise à Saint-Martin aux côtés des sinistrés, dans une communication qui fleure bon le naturel…
Mais ces images sont-elles si naturelles que ça ?

Comment communique Emmanuel Macron ?
Et que nous disent ces clichés sur l’incarnation du pouvoir ?

Pour répondre à ces questions et pour déshabiller, en tout bien tout honneur, le président sous l’objectif des photographes, « Déshabillons-les » feuillette l’album photo du pouvoir.

Avec :
Sébastien Calvet, photographe – Directeur de la Photographie du site d’information “Les Jours“.
Isabelle Veyrat-Masson, spécialiste en communication médiatique – Directrice de recherche au CNRS.
Denis Bertrand, sémiologue – Paris VIII

La séquence “Com’une image”>> L’article de la rédaction<<
Les photos officielles des présidents de la République portent-elles un message politique dissimulé dans les symboles ?
C’est la question posée à Cécile Maisonneuve, historienne de l’art et commissaire de l’exposition 
Rubens, portraits princiers au Musée du Luxembourg (du 4 octobre 2017 au 14 janvier 2018).

Présenté par Hélène Risser
Samedi à 15h, à revoir le samedi à 22h, dimanche à 11h30 – hebdomadaire – 29 minutes

Diffusions de “Déshabillons-les – Macron : l’album du pouvoir”
Samedi 7/10 à 15h et 22h, dimanche 8/10 à 11h30, mardi 10/10 à 18h et 23h