“Déshabillons-les” – Paris : Anne Hidalgo face aux critiques
Emission spéciale en tête à tête avec la Maire de Paris

Aujourd’hui critiquée, elle aura peu profité du succès de l’obtention des JO à Paris… A-t-elle commis des erreurs de communication ? Et les reconnait-elle ? Comment parler aux Parisiens ? Et comment répondre aux critiques quand elles sont aussi violentes que celles dont elle fait l’objet ?

Cette semaine, Hélène Risser décrypte dans Déshabillons-les, en tout bien tout honneur, la communication de la maire de Paris dans un café parisien, au pied de l’Hôtel de ville.
Avec :

  • Anne HIDALGO, maire de Paris
  • Philippe MARTINAT, grand-reporter politique au Parisien
  • Philippe LENTSCHENER, communicant – président de Reputation Age

👉 Anne Hidalgo revendique le soutien d’Emmanuel Macron et répond aux critiques de députés LREM
“On se voit régulièrement avec Emmanuel Macron. Il m’a dit et le dit publiquement : “Heureusement que tu as fais ce que tu as fais sur la lutte contre la pollution à Paris parce que si tu n’avais pas fait ça on le paierait un jour en terme d’attractivité de la ville””.

« Qu’il y ait des gens à République en Marche qui ne viennent pas de cet univers-là, on a quelques députés qui sont effectivement dans des expressions qui n’ont rien à voir avec cette relation que j’ai avec le Président de la République, avec Nicolas Hulot, avec le Premier ministre qui m’a dit combien il adorait faire des footing sur les Berges de Seine. Chacun fait son boulot ».

👉 Anne Hidalgo, a refusé d’être un recours pour le PS et se prépare pour 2020.
“Ca m’a été demandé par les militants et François Hollande entre autres en 2012 d’être un recours pour le PS, mais je suis Maire de Paris”.
“J’ai refusé énormément de choses, même avant d’être Maire” (…) “Je suis là pour servir cette ville” (…) “Je me prépare pour 2020, ça c’est sûr

👉 Anne Hidalgo à propos des Jeux Olympiques 2024 :  “Plusieurs choses m’ont fait changer d’opinion, notamment les attentats”
Plusieurs choses m’ont fait changer d’opinion, notamment les attentats. Il fallait absolument (re)porter un message d’un Paris qui accueille, d’un Paris qui est là debout. D’être l’ambassadrice de ma ville. C’est un rôle que j’ai endossé” ; “Fallait peut-être être une femme pour gagner les J.O, non ?” 
“Dans la dernière ligne droite, Emmanuel Macron a aidé a marqué les derniers buts, et ça été extrêmement important pour nous de l’avoir ; c’est une affaire collective”

A voir en intégralité dans “Déshabillons-les – Paris : Anne Hidalgo face aux critiques”, samedi 17 février à 15h, samedi 17/02 à 22h, dimanche 18/02 à 11h30, mardi 20/02 à 23h et mardi 13/03 à 18h ; en VOD sur publicsenat.fr.
Présenté par Hélène Risser – #dshltv