“Étudiants, l’avenir à crédit” 


Samedi 11 novembre à 23H30

23H30 : Documentaire

Dans le monde, les jeunes poursuivant des études supérieures étaient 13 millions au milieu des années 60. En 2015 ils étaient 200 millions. Dans 15 ans ils seront 400 millions. Une formidable clientèle se dessine.  Partout la transmission du savoir devient une marchandise, un service à vendre. Sous l’effet de la compétition internationale, les universités se transforment en de gigantesques entreprises.

L’enseignement supérieur, reconnu comme un moteur de productivité et de croissance économique, doit se mettre au service du développement des pays. Victimes de ce nouveau système, les étudiants sont contraints d’investir pour apprendre. Ils s’acquittent de frais d’inscription de plus en plus élevés et s’appauvrissent avant même d’entrer dans la vie active.  Aux États-Unis, la dette étudiante a dépassé le coût du logement et de la santé, menaçant l’économie nationale. Les jeunes Européens suivront-ils la même voie ? Si certains pays d’Europe du Nord résistent à cette commercialisation du savoir, considérant l’éducation comme un acquis social, d’autres s’inspirent de plus en plus du modèle anglo-saxon. En France, des établissements prestigieux, comme Sciences Po et Paris-Dauphine se sont déjà engagés sur le chemin du payant.

​Étayé par des chiffres effarants, ce documentaire dresse un état des lieux de la mutation des universités du monde entier. Des États-Unis jusqu’à la Chine, nouvel eldorado de l’enseignement supérieur mondial, le réalisateur pointe les dérives d’un système en partant à la rencontre d’étudiants, de directeurs d’universités et de chercheurs. Une enquête aussi éclairante qu’inquiétante sur un phénomène émergent en Europe…

De Jean-Robert Viallet. Coproduction Arte France, CFRT (52 min). Sélectionné en compétition officielle FIPA 2017 Grand reportage et Investigation.

Diffusions : Samedi 11 novembre à 23H30
A revoir : samedi 18 novembre à 22H

0H30 : Débat animé par Nora HAMADI
Quelle orientation pour l’enseignement supérieur ?

Alors que le gouvernement vient d’annoncer la fin du tirage au sort pour l’entrée à l’université, et que le président de la République s’est exprimé sur l’organisation d’un grand pole d’enseignement et de recherche sur le plateau de Saclay, quelles sont les orientations du quinquennat pour les études supérieures ? Vers quel modèle la France doit-elle se tourner ? Faut-il augmenter les frais d’inscription ? Conserver la binarité écoles/universités ? La sélection est-elle un gros mot ? 
Nora Hamadi et ses invités ouvrent le débat. 

Invités : 
Frédérique VIDAL – Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Danielle TARTAKOWSKY – Ancienne présidente de l’université Paris 8 (2012-2016)
Jimmy LOSFELD – Président de la FAGE 
Bernard RAMANANTSOA – Ancien directeur d’HEC Paris pendant 20 ans (1995-2015)

Face-à-face :
Sarah Pickard, Professeur de civilisation britannique, spécialiste de la jeunesse, à l’Université Sorbonne Nouvelle