La menace d’une exclusion temporaire de la Grèce de Schengen et la minorité russophone en Lettonie, au programme d’Europe Hebdo
Emission présentée par Nora Hamadi, ce soir à 21h15 et demain à 18h30

Numéro spécial d’« Europe hebdo » cette semaine, avec Cécile Ducourtieux, journaliste en charge des questions européennes au Monde, Cécile Kashetu Kyenge, députée socialiste italienne au Parlement européen et Jean Arthuis, député français libéral démocrate, président de la commission des budgets.

Retour sur la menace d’une exclusion temporaire de l’espace Schengen qui pèse de plus en plus sur la Grèce.
Sur fond de crise migratoire, le conseil européen a donné 3 mois à Athènes pour pallier les «sérieuses défaillances » constatées dans sa gestion des réfugiés.
En cas d’échec, les pays pourraient rétablir durablement les contrôles aux frontières.
Quelles seraient les conséquences de la sortie de la Grèce de l’espace Schengen pour l’Europe ? Comment justifier une telle décision face à un pays membre ?

Focus également sur le sort de la minorité russophone en Lettonie. De tous les pays baltes, la Lettonie compte la plus grosse minorité russophone, avec près de 40% de la population.
Mais un tiers d’entre eux sont encore des résidents « non-citoyens », des apatrides dans leur propre pays. Pourquoi Riga met-il ainsi à mal le principe de non-discrimination, un droit fondamental de l’Union européenne ?
Comment les russophones vivent-ils leur statut ?
Jérôme Bonnard s’est rendu sur place pour prendre le pouls d’une situation tendue.

Animée par Nora Hamadi (Public Sénat) en alternance avec Ahmed Tazir (LCP-AN).
Emission co-produite avec LCP-AN. A voir sur Public Sénat
et sur LCP-AN ce soir à 21h15 et jeudi 18/02 à 18h30 puis en replay sur publicsenat.fr et lcp.fr.