Manger c’est voter dans l’Isère avec le sénateur Guillaume Gontard 

Le mardi 6 novembre à 23 heures sur Public Sénat

Dans ce numéro, le journaliste Périco Légasse se rend dans le département de l'Isère où il a rendez-vous avec le sénateur Guillaume Gontard (CRCE). Ensemble, ils partent à la rencontre de producteurs éleveurs, maraîchers qui se battent pour défendre leur terroir. Pour ce nouveau numéro de Manger c’est voter, le journaliste gastronomique Périco Légasse prend la direction de l’Isère où il a rendez-vous avec le sénateur Guillaume Gontard, rattaché au groupe communiste républicain et écologiste.

Leur parcours débute avec un produit emblématique du département : le Bleu du Vercors Sassenage. C’est la plus petite AOP de France qui a bien failli disparaître. Ils ne sont plus que cinq producteurs en Isère dont Stéphanie Glasson. Cette jeune éleveuse possède un troupeau composé de Montbéliardes, et d’Abondances. Elle élabore environ douze tonnes de Bleu par an et vend essentiellement à la ferme et fournit Le Bois de Lune, un centre de vacances qui gère également la cantine du village.  


C’est précisément la deuxième halte pour Périco Légasse et le sénateur. En 2008, Chrystel Ravix rachète le centre de vacances et propose au maire du village de s’occuper de la cantine scolaire. Elle met en place tout un réseau de producteurs locaux et bios. Viande, légumes, fruits, pain, produits laitiers… Tout provient du département ! Entre Gap et Grenoble, Thierry Gabert et son frère ont repris la ferme familiale, il y a 20 ans. A l’époque, la ferme est consacrée principalement à l’élevage bovin en agriculture conventionnelle. Les deux frères prennent un virage à 180 degrés. Désormais, ils cultivent des pommes de terre en agriculture biologique.

Autre spécialité du département : la charcuterie ! Périco Légasse et Guillaume Gontard rencontrent Sabine et Eric Valliers. Ils élèvent une centaine de porcs, un élevage traditionnel en plein air et en agriculture biologique.

Nouvelle étape : la ferme du May. Jackie et Jean-Noël sont maraîchers. Ils sont surtout à l’origine de La charrette bio. Une vingtaine de producteurs bios réunis afin de proposer des paniers diversifiés. Une sorte d’AMAP mais sans engagement.

Avant le traditionnel dîner de fin d’émission, le sénateur Guillaume Gontard propose à Périco Légasse de rencontrer Samuel Delus, un viticulteur qui a décidé de relancer le vignoble dans le Trièves, au sud de l’Isère

Ce numéro de Manger c’est voter est à voir le mardi 6 novembre à 23 h à revoir le jeudi 8 novembre à 18h et le samedi 11 novembre à 15h et en replay sur publicsenat.fr !