SÉNAT EN ACTION
Déchéance de nationalité : l’impossible réforme
Vendredi 15 avril à 17h sur Public Sénat

Un reportage de Marie Brémeau

C’est l’histoire d’un fiasco politique qui a démarré juste après les attentats de Paris. La réponse de François Hollande face au terrorisme qui vient de frapper la capitale c’est une révision de la Constitution annoncée en urgence le 16 novembre devant les parlementaires réunis à Versailles en Congrès.   
Une révision de la constitution qui comprend 2 articles : le premier plutôt consensuel sur l’état d’urgence, le second très controversé sur la déchéance de nationalité.
La déchéance de nationalité va déchirer la classe politique à droite comme à gauche. Ce qui devait rassembler la Nation et la protéger va devenir une épine dans le pied de l’exécutif.
Des heures de tractations dans les couloirs de l’Assemblée nationale et du Sénat pour tenter de parvenir à un consensus, des heures de débat dans les deux hémicycles.
Et c’est à la Haute Assemblée que s’est terminée cette mauvaise séquence politique, la droite sénatoriale refusant de créer des apatrides, défendant becs et ongles le projet initial porté par le chef de l’Etat.  
Retour sur 4 mois rocambolesques…

EXTRAIT : La droite sénatoriale ironise à l’issue de la première journée de débats dans l’hémicycle du Palais du Luxembourg…


REVISIONIextrait1 par publicsenat

Chaque mois, les journalistes de Public Sénat, au cœur de l’actualité parlementaire, s’immergent dans les coulisses du Sénat pour montrer le travail des 348 élus de la chambre haute, l’élaboration d’une loi et son application sur le terrain. Auditions, commissions d’enquête, projet de loi, Sénat en action est une plongée inédite au cœur du Sénat.

A voir sur Public Sénat vendredi 15 avril à 17h dans “Sénat 360” ; à revoir jeudi 28 avril à 19h, vendredi 29 avril à 13h15, le lundi 2 mai à 13h et en VOD sur publicsenat.fr
#Sénatenaction