Benoît Hamon l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

17 novembre 2020

Benoît Hamon, ancien ministre et candidat à l'élection présidentielle, fondateur du mouvement Génération.s, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay (Ouest France)

Mardi 17 novembre 2020

Sur la deuxième vague de la Covid-19 : 

"Si il y a un reproche que je peux faire au Gouvernement c'est de ne pas avoir assez anticipé sur cette deuxième vague de confinement. Je pense surtout à l'éducation nationale".

Voir l'extrait

 

Sur la pauvreté des jeunes : 

"Les 18-25 ans n'ont pas le droit au RSA. C'est un anachronisme en Europe. Il n'y a qu'en France où l'on décide que les jeunes doivent être pauvres"

Voir l'extrait

 

Sur l'écologie et le social : 

"On ne peut pas être écologiste, si on ne se préoccupe pas de la façon dont on résorbe les inégalités sociales"

Voir l'extrait

 

Sur le commerce en ligne et Amazon : 

"On a raison de dire que le modèle du commerce en ligne d'Amazon détruit le milieu dans lequel on vit. Les commerces de proximité et les interactions sociales disparaissent."

Voir l'extrait

 

Sur la sécurité : 

"Les quinquennats de Sarkozy et de Hollande ont réduit les libertés. Avons-nous plus de sécurité ? La France n'est pas à l'abri de Trump, ou de je ne sais quel avatar de Trump, c'est-à-dire un régime autoritaire"

Voir l'extrait

 

Sur l'industrie médiatique : 

"Monsieur Bolloré, capitaine d'industrie, à la tête d'une télé d'extrême droite est train de mettre de l'essence et d'allumer des feux partout, avec Zemmour, Praud et compagnie".

Voir l'extrait

 

Expert

Contact Presse