Benoît Hamon l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

15 mars 2021

Benoît Hamon, ancien candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2017 et fondateur du mouvement Génération.s, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Pascal Jalabert du Groupe Ebra

Lundi 15 mars 2021

Sur la crise sanitaire : 

"Concernant la crise sanitaire, il faut arrêter d'infantiliser les français, cesser d'être dans la verticalité permanente et dire la vérité. Il y a eu des mensonges sur les masques, les tests et les vaccins. On a pris les français pour des gosses."

Voir l'extrait

"Hélas, les décisions prises par le gouvernement ne sont pas que la conséquence d'une crise sanitaire qui se déploie indépendamment des choix du gouvernement, elles sont aussi la conséquence de ses mauvais choix précédents."

Voir l'extrait

Sur le revenu universel : 

"Le niveau de précarité dans lequel sont placés les français montre l'utilité d'un revenu universel. Le gouvernement est incapable de piloter ce projet. A la place, il fait un milliard d'économie sur les chômeurs pendant la crise."

Voir l'extrait

Sur la prime salariale versée par les entreprises pour les travailleurs de la deuxième ligne : 

"Il y a une explosion de la pauvreté et des inégalités en France. Le pays craque. Je suis très inquiet car le gouvernement fabrique de la rage et demeure indifférent à la détresse."

Voir l'extrait

Sur les violences chez les jeunes :

"Je redoute l'instrumentalisation des faits de violence chez les jeunes, par l'extrême droite ou encore @GDarmanin, pour faire commerce électoral."  

Voir l'extrait

Sur les élections régionales : 

"Au sujet des élections régionales, l'union de la gauche est souhaitable en @iledefrance et dans les autres régions. J'ai rejoint @julienbayou car il opère ce rassemblement."

Voir l'extrait

"@julienbayou doit porter la liste de gauche pour les élections régionales en @iledefrance."

Voir l'extrait

 

Contact Presse