Carole Delga l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

12 mars 2021

Carole Delga, présidente (PS) de la Région Occitanie, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat en direct de Toulouse 

Propos recueillis par Oriane Mancini, Pierre Mathis (L’Indépendant), Eric Berger (La Dépêche) et Vincent Coste (Midi Libre)

Vendredi 12 mars 2021

Sur la situation sanitaire :

"Si la situation sanitaire est toujours préoccupante, la région @Occitanie a une très bonne capacité d'accueil des malades. Il n'y a pas de tension dans les hôpitaux de la région. C'est la solidarité entre régions."

Voir l'extrait

"Je dirai à @EmmanuelMacron, aujourd'hui à Toulouse, qu'il est nécessaire d'avoir plus d'adaptation et de liberté dans les départements où le contexte sanitaire est favorable."

Voir l'extrait

Sur le couvre-feu : 

"Le couvre-feu n'est plus nécessaire dans certains départements. Je pense qu'il devrait y avoir une différenciation territoriale. Je demande que l'on mette en place des expérimentations."

Voir l'extrait

Sur la vaccination des soignants : 

"Il faut qu'il y ait une vaccination obligatoire pour les soignants. Il faut une stratégie vaccinale beaucoup plus offensive. A terme, le passeport vaccinal est une stratégie que l'on doit adopter à l'échelle européenne."

Voir l'extrait

Sur l'économie des hopitaux locaux : 

"En matière de santé, je demande que les régions puissent agir de façon forte dans les investissements des hôpitaux locaux."

Voir l'extrait

Sur la région Occitanie : 

"La grande région @Occitanie correspond à un périmètre historique. Il y a une vraie identité culturelle."

Voir l'extrait

Sur les élections régionales : 

"Les élections régionales doivent avoir lieu en juin 2021. On ne peut pas continuer à confiner la démocratie."

Voir l'extrait

"Je tends la main aux Ecologistes. Mon projet est écologiste, travaillons ensemble."

Voir l'extrait

Sur la montée de l'extrême droite dans les sondages des élections régionales : 

"La question de l'extrême droite me préoccupe. Je suis très attachée à la République française. Je ferai en sorte que l'extrême droite perde."

Voir l'extrait

Sur une opposition entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle 2022 : 

"Si le duel @EmmanuelMacron - @MLP_officiel advient lors du premier tour de l'élection présidentielle, j'appellerai à voter pour @EmmanuelMacron. Néanmoins, il faut proposer une alternative : il faut une union de la Gauche."

Voir l'extrait

Contact Presse