Christophe Béchu l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat - jeudi 15 septembre 2022

15 septembre 2022

Christophe Béchu, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoiresl'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Julien Lecuyer (La Voix du Nord)  

Jeudi 15 septembre 2022

+15% sur les prix du gaz et de l’électricité en 2023 :

"Le gouvernement ne fixe pas les prix, son rôle est de limiter la hausse. Nous serons le pays d’Europe dans lequel le bouclier tarifaire sera le plus puissant"

Voir l'extrait

 

Sur la rénovation thermique :

"L’automne sera l’occasion, dans le cadre de la planification écologique, de la présentation d’un dispositif pour les bâtiments publics, le pendant de MaPrimRénov" (...) "Il existe 500 millions de m2 publics"

Voir l'extrait 

 

Sur le plan de sobriété pour les collectivités :

"L’engagement attendu par le gouvernement, c’est 10% d’économie d’énergie. Cela ne vaut pas que pour l’hiver qui arrive, c’est quelque chose auquel il faudra s’habituer pour diminuer notre empreinte CO2"

Voir l'extrait

 

Sur un projet de loi concernant les énergies renouvelables :

"La France est en retard dans le développement des énergies renouvelables" (...) "On va accélérer sur deux grands types d’énergie : le photovoltaïque et l’éolien off-shore"

Voir l'extrait 

 

Bientôt des règles pour les jets privés ?

"prendre les choses par le petit bout de la lorgnette en parlant du barbecue, du jet, du green du golf… C’est opposer les Français en faisant de l’écologie du buzz"

Voir l'extrait 

 

Sur la décentralisation :

"grande loi fourre-tout" (...) "L’incantation à dire : 'faisons une loi de décentralisation' compte moins que de dire : 'nous avons un sujet sur le logement, sur l’aménagement, sur la péréquation, etc.'"

Voir l'extrait

 

Sur le projet de loi de finances 2023 :

"À aucun moment une baisse des dotations n’a été au menu. Nous prévoyons une progression du bloc des collectivités de 24 milliards d'euros sur le quinquennat" (...) "modérer la progression des dépenses"

Voir l'extrait

Contact Presse