Damien Abad l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - Mercredi 8 décembre 2021

8 décembre 2021

Damien Abad, Président du groupe LR à l'Assemblée nationale l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Christelle Bertrand de la Dépêche

Mercredi 8 Décembre 2021 

Sur la Covid-19 :

"Aujourd’hui, on a trois à quatre fois moins de personnes en réanimation qu’en mars dernier. On n’a pas à confiner, à prendre des mesures de couvre-feu ou de restriction des libertés tant que l’on n’a pas d’augmentation en réanimation."
Voir l'extrait vidéo

"Je suis pro-vaccin mais j’ai des réserves sur la question de la vaccination des enfants. Je crois que le coût bilan/avantage n’est pas favorable à ce stade. Il y a peu de formes graves. Le débat doit être sur les adultes non-vaccinés."
Voir l'extrait vidéo

"Si je dois choisir entre la vaccination de tous les enfants et la vaccination obligatoire des adultes, je préfère la vaccination obligatoire des adultes."
Voir l'extrait vidéo

 

Valérie Pécresse en hausse dans les sondages :

"Nous allons préparer à l’Assemblée nationale des propositions de loi, de manière à pouvoir agir tout de suite si nous sommes élus, indique Damien Abad qui évoque "l’immigration et l’augmentation des salaires."
Voir l'extrait vidéo

 

Valérie Pécresse capable de battre Emmanuel Macron ? : 

"Il faut confirmer ces sondages-là dans le temps. L’enjeu, c’est de durer pour installer le match", souligne Damien Abad "On va rompre le pacte tacite entre Macron et les extrémismes."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur Les Républicains :

"Le rôle d'Eric Ciotti dans la campagne doit être capital. C’est une voix forte qui permet de capter l’électorat qui pourrait être tenté par Eric Zemmour."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la conférence de presse d'Emmanuel Macron sur l'UE :

"Je n’attends pas des effets de manches, des coups de menton, des guerres d’ego. L’Europe doit résoudre la question des flux migratoires et le défi climatique."
Voir l'extrait vidéo

 

Le texte sur l'IVG inscrit au Sénat par le gouvernement, un piège pour la droite sénatoriale ?

"On ne la fait pas à Gérard Larcher l a déjà évité le piège de la réforme constitutionnelle." 
Voir l'extrait vidéo

Contact Presse