Déclarations des principaux candidats à la Mairie de Rennes

17 janvier 2020

A quelques mois du premier tour des éléctions municipales, Public Sénat, en partenariat avec Ouest France et TVR, a co-produit et diffusé ce vendredi, à 12h30, une émission spéciale

"Débat : élections municipales" en direct de Rennes avec les six principaux candidats déclarés à la Mairie.

Les interviews ont été réalisée par Oriane Mancini (Public Sénat), Stéphane Besnier (TVR) et Vincent Jarnigon (Ouest France).

 

 

A propos de leurs candidatures : 

Carole Gandon (LREM) : "Le système, qui est vieux de 40 ans s'effoufle (...) Il est important de venir avec une équipe renouvelée".
Voir l'extrait  

Mathieu Theurnier (EELV) : "Le temps est désormais à l'action. Nous proposons un choix : celui de l'écologie pour Rennes".
Voir l'extrait 

Charles Compagnon (liste LR-Modem) : "Il faut retrouver l'audace pour les Rennais et les Rennaises".
Voir l'extrait  

Enora Le Pape (LFI) : "Une ville où on peut décider pour sa ville (...) plus de démocratie participative".
Voir l'extrait 

Nathalie Appéré, maire sortante PS : "Je ne dis pas qu'on a tout réussi, il y a encore beaucoup à faire, des défis nouveaux".
Voir l'extrait  

Emeric Salmon (RN) : "Jamais dans cette campagne je ne cacherai l'étiquette de mon mouvement. Je représente une grande quantité d'électeurs qui sont depuis plus de 20 ans absents du conseil municipal".
Voir l'extrait 

 

Au sujet des transports et les problèmes liés à la mobilité :

Carole Gandon (LREM) : "Un service public doit être financé. Il n'y a pas d'argent magique ". [...] "réduire le coût pour les jeunes".
Voir l'extrait

Mathieu Theurnier (EELV) : "Nous nous voulons regarder si une gratuité totale des transports est possible. On organisera un jury citoyen en charge de l'examiner". 
Voir l'extrait
"Quand les vélos roulent avec les voitures, ils ne viennent pas rouler. Si vous voulez du vélo demain, il faudra des aménagements spécifiques".
Voir l'extrait

Charles Compagnon (liste LR-Modem) : "On a une urgence climatique donc on propose une gratuité totale sur tous les pics de pollution" .
Voir l'extrait
​​​​"Il faut réconcilier les usagers. À Rennes, c'est devenu la foire d'empoigne entre vélos, voitures et piétons (...) Le vélo on lui donne la place qu'il mérite, pas au détriment des piétons ou d'autres circulations".
Voir l'extrait 

Nathalie Appéré, maire sortante PS : "Le métro à l'extérieur de la rocade est une hystérie écologique". 
Voir l'extrait 
"Rennes, quatrième ville cyclable de France. On progresse mais il faut faire plus".
Voir l'extrait 

Enora Le Pape (LFI) : "Il faut vraiment sécuriser les parcours vélo".
Voir l'extrait 

 

Concernant le logement et l'urbanisme

Carole Gandon (LREM) sur "l'emballement de la construction" : "On peut densifier sans nécessairement partir sur de la hauteur".
Voir l'extrait 

Nathalie Appéré, maire sortante PS : "Nous sommes sur un développement qui est aujourd'hui maîtrisé. Moi j'assume qu'il faut continuer à construire. Si on arrête, on exclut".
Voir l'extrait

Enora Le Pape (LFI) : "Il faut accueillir dignement. On ne peut pas attirer, construire à tout-va et ne pas prévoir les services nécessaires".
Voir l'extrait

Emeric Salmon (RN) : "Bien vivre à Rennes, c'est peut-être aussi permettre à ceux qui le souhaitent de vivre en dehors de Rennes".
Voir l'extrait

Charles Compagnon (liste LR-Modem) : "J'étais à Rennes en juillet quand il a fait 40,1 degrés. L'urgence est là. On ne pouvait plus vivre au cœur de la ville. On propose la création d'un parc Esplanade de Gaulle".
Voir l'extrait

 

A propos de la sécurité

Carole Gandon (LREM) : "La sécurité est aujourd'hui la préoccupation numéro 1 des Rennais. Ils réclament la tolérance zéro sur les incivilité. Il faut la mettre en oeuvre". 
Voir l'extrait 

Nathalie Appéré, maire sortante PS :"Il ne s'agit pas d'agiter les peurs en matière de sécurité (...) Il faut un certain nombre de solutions, je n'ai cessé d'agir sur cette question. Augmentation de 25% des effectifs de police municipale, triplement des patrouilles". 
Voir l'extrait
"Rennes est aujourd'hui l'une des grandes villes françaises qui sont les moins touchées par les phénomènes de délinquance".
Voir l'extrait

Emeric Salmon (RN) : "Tout n'est pas dit. On n'a même pas conscience du niveau d'insécurité (...) L'insécurité liée à l'immigration à Rennes c'est un fait".
Voir l'extrait

Mathieu Theurnier (EELV) : "Le Taser, c'est une arme de catégorie B au même titre que le 357 Magnum. Je veux bien qu'on parle de ça mais il faudra assumer le fait que demain des policiers seront dans les rues avec des armes potentiellement létales".
Voir l'extrait 

Charles Compagnon (liste LR-Modem) : "C'est pas Chicago. Quand on se commence à se faire tirer dessus dans les quartiers, ça commence un peu à s'en rapprocher (...) On n'est pas dans ma vision de la ville apaisée".
Voir l'extrait

Expert

Contact Presse