Emmanuel Wargon l'a dit ce matin dans "Bonjour Chez Vous !"

3 octobre 2019

Emmanuel Wargon, Secrétaire d'Etat à la transition écologique, interview réalisée par Oriane Mancini et Stéphane Vernay de Ouest France, jeudi 03 octobre 2019

Sur Lubrizol :

"On est en face d'une catastrophe industrielle, dans un site avec des produits dangereux. C'est normal que les gens se posent des questions."

"Il y a une question pour laquelle on a besoin d'expertise, c'est l'effet cocktail. Quand on fait brûler plusieurs produits dangereux, ça peut créer des molécules particulières, qu'il faut aller rechercher."

"On va faire un suivi médical, épidémiologique, une analyse de l’état de santé de la population."

" On a eu très peu d'hospitalisations. Pour l'instant on n'a pas de retombées de santé sur lesquelles on se dit 'il y a des personnes à qui on aurait dû passer d'autres types de messages."

Emmanuelle Wargon annonce que la préfecture fera désormais un point presse quotidien sur les avancées de l'enquête.

"Ceux qui sont en première ligne pour l'indemnisation ce sont les agriculteurs. Les produits non vendus seront indemnisés, pour l'instant par l'Etat."

Sur la fermeture de Fessenheim :

"On sait qu'on est en capacité de fermer, on peut fermer sans avoir recours à l’électricité allemande, elle-même produite par des centrales à charbon."

Sur la convention citoyenne pour le climat :

" Nous avons tiré 150 personnes au sort. Elles se réuniront 6 fois jusqu'en janvier. Leur mission est de nous aider à atteindre nos objectifs de réduction de gaz à effet de serre."

Sur la rénovation énergétique :

"Sur la rénovation des bâtiments, tout le monde est perdu dans les aides disponibles. On met 200 millions d'euros sur la table pour organiser un vrai service d'information et d'accompagnement."

 

Bonjour Chez Vous ! est la matinale de Public Sénat - canal 13 de la TNT,
en partenariat avec la presse quotidienne régionale, les télévisions locales et les Indés Radios.

Expert

Contact Presse