Éric Woerth l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

10 mars 2020

Eric Woerth, député (LR) de l’Oise et président de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale 

Interview réalisée par Alexandre Poussart et Stéphane Vernay (Ouest-France)

Mardi 10 mars 2020

 

Sur le Coronavirus :

"Il y aura une crise économique [...], Il faut des réponses partout : mondiales, européennes [...], françaises".
Voir l'extrait

"Il y a des boîtes qui vont crever, des emplois qui vont partir [...] L’État doit totalement s'investir pour être ce filet de sécurité".
Voir l'extrait

"Il faut aller aider là où sont les vraies difficultés [...] Sinon on sera submergé : on aura une épidémie de coronavirus et une épidémie de récession économique".
Voir l'extrait

 

Sur le plan contre l'impact économique du Coronavirus :

"Il faut sans doute aller beaucoup plus loin dans les garanties en terme de trésorerie, dans la capacité à mobiliser les assurances".
Voir l'extrait

 

Sur l'importance d'aller voter :

"Le coronavirus va durer quelques mois sans doute, mais les élections, on confie la gestion pendant 6 ans à une équipe municipale [...] Venez voter avec des gants, avec des bonnets, avec des masques, mais venez voter".
Voir l'extrait

 

Sur la campagne de Rachida Dati :

"C'était important que Nicolas Sarkozy montre son attachement. En politique ça joue la loyauté, l'amitié".
Voir l'extrait

 

Sur l'Assemblée nationale qui demande 1 million d'euros à François Fillon en cas de condamnation :

"Le bureau (de l'Assemblée) aurait pu être informé, ou du moins participer à la décision. Ce n'est pas anodin".
Voir l'extrait

 

 

Bonjour Chez Vous ! est la matinale de Public Sénat - canal 13 de la TNT,
en partenariat avec la Presse quotidienne régionale, les télévisions locales, La lettre de l’Expansion et les Indés Radios

Contact Presse