Frédéric Valletoux l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

12 juillet 2021

Frédéric Valletoux, maire (Agir) de Fontainebleau et président de la Fédération hospitalière de France, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Pascal Jalabert (Groupe EBRA) 

Lundi 12 juillet 2021

Sur le discours d'Emmanuel Macron ce soir à 20h

"Le Président doit délivrer un discours dans la continuité de ce qui a toujours été sa posture, c'est-à-dire éclairer autant que possible l'avenir et redonner un sens à des mesures qui inévitablement vont devoir être précisées."

Voir l'extrait

"Si le Président annonce ce soir qu'il va organiser une vaccination obligatoire pour tous les Français, cela ne me choquerait pas. Si on veut définitivement se sortir de la crise, il faut aller vers des mesures radicales."

Voir l'extrait

Sur la vaccination obligatoire pour les soignants

"Depuis l'automne dernier, nous avons plaidé avec la Fédération hospitalière de France pour que la vaccination soit obligatoire pour tous les publics qui prennent en charge les personnes les plus fragiles."

Voir l'extrait

Sur l'accès aux tests PCR de confort :

"Il faut rendre payant l'accès aux tests PCR de confort. Il n'y a aucune raison que la Sécurité sociale le finance, alors que la vaccination est gratuite et simple d'accès."

Voir l'extrait

Sur les réformes au sein du système de santé : 

"Le Président de la République doit parler de réforme. Les Français attendent que le Président et le gouvernement confortent un système de santé et un hôpital au cœur de ce système."

Voir l'extrait

"Il y a une inertie très forte dans le système de santé. Il y a le risque de revoir revenir tous les réflexes bureaucratiques après la crise que l'on n'a plus du tout envie de revoir sur le terrain."

Voir l'extrait

Sur un référendum d'initiative partagée pour un accès universel à un service public de santé de qualité :

"Je trouve la démarche du référendum d'initiative partagée pour un accès universel à un service public de santé de qualité très hospitalo-centré."

Voir l'extrait

Sur le projet de loi 3DS

"Je vois dans le projet de loi 3DS le souffle d'une réforme. C'est une loi de fin de quinquennat qui ne veut fâcher personne. Il y a des sujets de fond sur la décentralisation qui ne sont pas traités."

Voir l'extrait

Sur l'élection présidentielle 2022 : 

"Il se peut qu'un jour Valérie Pécresse travaille avec le Président Emmanuel Macron. On est de nombreux maires à penser que les hommes et les femmes de bonne volonté feraient mieux de s'entendre."

Voir l'extrait

Contact Presse