Guillaume Peltier l'a dit dans "Extra Local" sur Public Sénat - vendredi 11 février 2022

11 février 2022

Guillaume Peltier, vice-président de Reconquête et porte-parole d'Eric Zemmour l'a dit dans "Extra Local" sur Public Sénat

L'émission politique de Public Sénat, présentée par Marie Brette, en partenariat avec Territoires TV (Wéo TV, Tv Tours, TV7 Bordeaux, TébéSud et Tébéo)

Vendredi 11 février 2022

Zemmour est-il trop clivant ? 

"Quelqu’un qui fait l’unanimité, il faut s’en méfier. C’est quelqu’un qui ne dit rien et ne fait rien. Une campagne présidentielle, c’est le courage des convictions, de poser certains sujets sur la table"

Voir l'extrait

 

Sur son ralliement à Zemmour :

"Cela fait 20 ans que je suis engagé en politique, j’ai fait plusieurs partis. Je ne suis ni à gauche ni centriste, mais profondément de droite. Je cherche depuis longtemps celui qui pourra rassembler les droites"

Voir l'extrait

 

Sur la présidentielle :

"Je suis parti de LR parce que c’était devenu l’auberge espagnole sur le plan idéologique. Les gens ne pensaient plus du tout la même chose" (...) "Cette élection sera celle de la clarification et de la recomposition"

Voir l'extrait

 

Sur les convois de la liberté :

Les "convois de la liberté" aux portes de Paris : "Ce mouvement demande l’abrogation du Pass Vaccinal, des mesures fortes pour les classes moyennes, une augmentation du salaire des travailleurs... Il porte des revendications légitimes"

Voir l'extrait

 

Sur le logement :

"On supprime la loi SRU qui impose le déploiement de logements sociaux. On les réserve aux Français"

Voir l'extrait