Ils l'ont dit lors des "Questions d'Actualité au Gouvernement" au Sénat

12 novembre 2020

Ils l'ont dit lors des "Questions d'Actualité au Gouvernement" au Sénat

Propos recueillis par Tâm Tran Huy et Alexandre Poussart

Jeudi 12 novembre 2020

Sur la situation sanitaire

Bernard Jomier, sénateur SER de Paris : "Le confinement, c'est indispensable, mais c'est la pire des solutions qu'on pouvait imaginer. Si on déconfine sans avoir mis un dispositif de tests pour ceux qui vont passer les fêtes en famille, on va générer la 3e vague très rapidement"

Voir l'extrait

René-Paul Savary, sénateur LR de la Marne : "Il ne faut pas voir sur du court terme. L'OMS est en train de dire que la crise sanitaire va durer jusqu'à au moins fin 2022. On va pas faire 'on déconfine, on reconfine et on re-déconfine'"

Voir l'extrait

Sur les commerces

Didier Rambaud, sénateur RDPI de l'Isère : "Toutes celles et ceux qui défendent les petits commerces aujourd'hui, j'espère qu'ils fréquentaient beaucoup ces commerces avant cette crise, et qu'ils ne manqueront pas d'y retourner"

Voir l'extrait

Jean-Baptiste Blanc, sénateur LR du Vaucluse : "Une nouvelle étude américaine tend à prouver que certains types de commerces ne sont pas aussi dangereux qu'on ne le pense. Dans ceux où il y a moins de densité et où on stagne le moins, le virus circule 15x moins vite que dans des grandes surfaces"

Voir l'extrait

Sur le déficit hors-normes de la sécurité sociale :

Laurence Cohen, sénatrice CRCE du Val-de-Marne :  "Nous demandons à ce qu'il y ait d'autres financements, qu'on taxe les dividendes, ceux des groupes du CAC 40. Il y a de l'argent à récupérer"

Voir l'extrait

Sur l'usine Bridgestone et la suppression de 863 emplois : 

Jean-François Rapin, sénateur LR du Pas-de-Calais : "C'est du cynisme de la part de Bridgestone, le bras de fer continue, on va continuer à se battre pour les salariés" 

Voir l'extrait

Patrick Kanner, sénateur SER du Nord, Président du groupe socialiste au Sénat : "Il faut être toujours ferme quand on donne de l'argent public. Manifestement, l'Etat a été roulé dans la farine. Ce qui est en train de se passer est un très très mauvais signe pour la suite"

Voir l'extrait

Sur les commerçants

Alain Griset, Ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises : "Il n'y a aucune accusation sur aucun commerçant. Tous ont fait beaucoup d'efforts financiers, beaucoup d'efforts de protocoles. Il n'est pas question de les stigmatiser, ils ne sont pas fautifs"

Voir l'extrait

Sur la déclaration de Jean Castex ce soir : 

Patrick Kanner : "Manifestement le 1er ministre veut d'abord s'adresser à la presse plutôt qu'au Parlement. Il n'a pas dit un mot pendant 1h15, je ne trouve pas ça très respectueux"

Voir l'extrait

Sur les relations du gouvernement avec le Parlement

Hervé Marseille, sénateur UC des Hauts-de-Seine, Président du groupe UC : "Il n'y a plus de Conseil des ministres, il y a un Conseil de défense. Il n'y a plus de Parlement, il y a le 20h. Tout ça est très inquiétant"

Voir l'extrait

Sur l'allongement du congé paternité

Laurence Rossignol, sénatrice SER de l'Oise : "Je suis atterrée de voir qu'on trouve encore 15 ou 20 sénateurs, dont le président du groupe LR du Sénat Bruno Retailleau, pour s'opposer au caractère obligatoire de ce congé paternel"

Voir l'extrait 

Sur le protocole sanitaire dans les établissements scolaires

Christian Redon-Sarrazy, sénateur SER de la Haute-Vienne : "Ils élaborent le protocole seuls, ils le présentent et ils en sont satisfaits. C'est pas le cas de la communauté éducative, des collectivités territoriales".

Voir l'extrait

Experts

Contact Presse