Ils l'ont dit lors des Questions d'actualité au Gouvernement sur Public Sénat

17 mars 2021

Ils l'ont dit lors des "Questions d'Actualité au Gouvernement" au Sénat

Propos recueillis par Tâm Tran Huy et Alexandre Poussart

Mercredi 17 mars 2021

Sur la campagne vaccinale en France :

Olivier Henno, sénateur (UC) du Nord : "À l'évidence, il y a des pays qui ont mieux mené leur campagne vaccinale que nous ne l'avons menée en France et en Europe."

Voir l'extrait

Sur la suspension du vaccin AstraZeneca :

Catherine Deroche, sénatrice (LR) Maine-et-Loire et Présidente de la commission des affaires sociales : "La France n'avait pas d'autres choix que de suspendre le vaccin AstraZeneca, dans la mesure où ses voisins européens le faisaient aussi."

Voir l'extrait

Sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : 

Cécile Cukierman, sénatrice (PCF) de la Loire : "Il y a des améliorations bien évidemment, mais c'était assez facile, parce qu'on ne pouvait pas faire pire que ce qui est sorti de l'Assemblée nationale."

Voir l'extrait

Sur l'affaire Bygmalion :

Jérôme Bascher, sénateur (LR) de l'Oise : "Il ne faut pas se tromper, qui est vraiment responsable dans cette affaire ? Les numéros 2, qui n'ont pas su dire non. Le trésorier a failli dans cette campagne."

Voir l'extrait

Sur le port du voile lors des sorties scolaires : 

Dominique Vérien, sénatrice (UC) de l'Yonne : "Il n'y a pas que la droite sénatoriale qui y est attaché. Il est possible que le débat puisse repasser dans l'hémicycle."

Voir l'extrait

Bruno Retailleau, sénateur (LR) de la Vendée : "Nous redéposerons un amendement. On ne peut parler du séparatisme sans parler du voile. Il faut avoir le courage de le dire."

Voir l'extrait

Valérie Boyer, sénatrice (LR) des Bouches-du-Rhône : "Sur le voilement des fillettes, je pense que c'est un signal important, qui va au-delà de l'identitaire. C'est un problème de maltraitance de l'enfance"

Voir l'extrait

Sur le procès de Georges Tron :

Laurence Rossignol, sénatrice (PS) de l'Oise et Vice-Présidente du Sénat : "Quelle fut ma surprise de voir le Garde des Sceaux précédemment avocat de Georges Tron, me répondre sur la présomption d'innocence, alors que ce dernier est en prison. Eric Dupond-Moretti aurait pu se déporter."

Voir l'extrait

"Je pense que ce quinquennat a un problème avec les hommes de pouvoir mis en cause dans des affaires de violences sexuelles à l'encontre des femmes."

Voir l'extrait

Sur le reconfinement : 

Patrick Kanner, sénateur (PS) du Nord : "Il y a un mois et demi, Jean Castex nous laissait entendre qu'il y aurait un reconfinement. D'autres pays avaient décidé de fortement vacciner et de confiner en même temps. Et nous, on a fait ni l'un, ni l'autre."

Voir l'extrait

Sur la gestion de la crise :

Hervé Marseille, sénateur des Hauts-de-Seine, président du groupe UC : "L'année écoulée a renforcé l'hypertrophie exécutive. L'alpha et l'omega de la politique française, c'est à l'Elysée que ça se passe. Il n'y aucune gestion collective"

Voir l'extrait

Sur la loi "Séparatisme" : 

Stéphane Piednoir, sénateur (LR) de Maine-et-Loire : "Ce texte visait à lutter contre le séparatisme islamiste, et l'école et le sport sont des entrées privilégiées. Or le texte qui nous a été présenté ne répond pas aux enjeux"

Voir l'extrait

Contact Presse