Ils l'ont dit lors des Questions d'actualité au gouvernement sur Public Sénat

22 septembre 2021

Ils l'ont dit lors des Questions d'actualité au gouvernement sur Public Sénat

Propos recueillis par Steve Jourdin et Quentin Calmet

Mercredi 22 septembre 2021

Sur le budget :

Jérôme Bascher, sénateur LR de l'Oise : "Le gouvernement a oublié beaucoup de dépenses dans ce budget. C'est un budget totalement électoraliste"

Voir l'extrait

Rémi Féraud, sénateur PS de Paris : "Emmanuel Macron, en ne voulant pas mettre à contribution les entreprises les plus aisées, c'est le président du déficit public"

Voir l'extrait

Claude Raynal, sénateur PS de la Haute-Garonne, président de la commission des finances : "Il n'est pas normal que dans un projet de loi de finances nous n'ayons pas la totalité des sujets traités"

Voir l'extrait

Didier Rambaud, sénateur LREM de l'Isère : "Il faut continuer à être très rigoureux sur nos finances publiques. Il faut retrouver des déficits acceptables, stabiliser la dette"

Voir l'extrait

 

Sur le passe sanitaire :

Martin Lévrier, sénateur LREM des Yvelines : "On voit très bien que le passe sanitaire est particulièrement apprécié par les Français"

Voir l'extrait

Loïc Hervé, sénateur UC de la Haute-Savoie : "Ça y est, on est dans l'accoutumance. Ça devait être temporaire, ce sera durable. [...] Le passe n'a aucun intérêt sur le plan sanitaire. Il a radicalisé les anti"

Voir l'extrait

 

Sur la crise des sous-marins :

Patrick Kanner, sénateur du Nord, président du groupe PS : "de bons espoirs" (qu'il y ait une commission d'enquête). "Le président Larcher a expliqué qu'il faudrait d'abord auditionner le ministre"

Voir l'extrait

Cédric Perrin, sénateur LR du Territoire de Belfort, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées : "Nous avons une ambassade à Canberra qui n'a pas vu les choses venir" (...) "On n'est pas là pour une chasse aux sorcières, mais il faut des explications"

Voir l'extrait

Bruno Retailleau, sénateur de Vendée, président du groupe LR : "Quand un ministre perd ses nerfs, c'est qu'il est mal à l'aise" (...) "C'est une affaire d'Etat, c'est normal que nous nous posions des questions. Il faut que Mme Parly se rende compte que nous sommes une démocratie"

Voir l'extrait

Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice LR des Alpes-Maritimes : "Le silence d'Emmanuel Macron est particulièrement assourdissant. On ne peut plus se contenter des larmes de crocodile de M. Le Drian"

Voir l'extrait

 

Sur le revenu d'engagement pour les jeunes au sein du Budget : 

Sarah El Haïry, Secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'Engagement : "Le plus important c'est moins le financement que l'objectif de ce revenu d'engagement. Les annonces seront faites dans les jours qui arrivent"

Voir l'extrait

 

Vers une commission d'enquête sur les sous-marins :

Rachid Temal, sénateur PS du Val-d'Oise : "Il y en a besoin. [..] Nous avons une gesticulation diplomatique qui est assez ridicule. Personne ne sait nous dire ce qu'il s'est passé"

Voir l'extrait

 

Sur la politique internationale :

Laurence Cohen, sénatrice PC du Val-de-Marne : "Il y a une question d'indépendance de la France. Depuis quelques années, il y a eu un certain nombre de concessions. On est complétement inféodés aux USA"

Voir l'extrait

 

Sur une Primaire semi-ouverte de la droite et du centre :

Hervé Marseille, sénateur des Hauts-de-Seine, président du groupe UC au Sénat : "Il appartiendra aux LR de décider. Nous n'avons pas pris de position, nous ne sommes pas mêlés de ce choix, nous verrons ce qu'ils proposeront"

Voir l'extrait

Contact Presse