Ils l'ont dit lors des Questions d'actualité au Gouvernement sur Public Sénat - mercredi 05 janvier 2022

5 janvier 2022

Ils l'ont dit lors des QAG au Sénat

Propos recueillis par Alexandre Poussart et Steve Jourdin

Mercredi 05 janvier 2022

Sur la situation des hôpitaux :

Xavier Iacovelli, sénateur LREM des Hauts-de-Seine :

"Face à la saturation des hôpitaux, il y a une exaspération. Emmanuel Macron est un Français comme les autres, il est exaspéré comme les autres. Il en a marre d'avoir des gens en marge de la société, qui refusent de se mettre dans le collectif"

Voir l'extrait

 

Sur les propos d'Emmanuel Macron sur les non-vaccinés :

Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice LR des Alpes-Maritimes :

"Emmanuel Macron peut mettre en valeur les vaccinés, louer leur esprit de responsabilités sans pour autant insulter et humilier les non-vaccinés"

Voir l'extrait

Bernard Jomier, sénateur écologiste (app. PS) de Paris :

"Le chef de l'Etat a tenu ces propos délibérement pour créer un clivage. Il faut aller à l'essentiel : sur la gestion de cette vague, le gouvernement est, comme jamais, en échec"

Voir l'extrait

Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice LR des Alpes-Maritimes :

"Dans les 5 millions de non vaccinés il y a un amalgame qui est fait entre ceux qui se méfient du vaccin, parce qu'ils ne sont pas bien informés, et une minorité d'antivax qui doivent être montrés du doigt"

Voir l'extrait

Guillaume Gontard, sénateur de l'Isère, président du groupe EST au Sénat :

"Ce sont des propos d'un mépris profond. On n'attend pas ça d'un président de la République, encore plus dans la période où nous sommes. Je ne sais pas à quoi joue Emmanuel Macron"

Voir l'extrait

François Patriat, sénateur de la Côte-d'Or, président du groupe LREM au Sénat :

"Le président veut éveiller les consciences. S'il le dit autrement, personne ne l'écoute. Il le dit comme tel parce qu'il est comme ça, il parle cash"

Voir l'extrait

Claude Malhuret, sénateur de l'Allier, président du groupe Les Indépendants au Sénat :

"La plupart des Français, je pense, sont d'accord avec Emmanuel Macron. [...] Sur le fond, je partage son analyse. Sur la façon de le dire, c'est sa responsabilité !"

Voir l'extrait

Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée, président du groupe LR au Sénat :

"Il peut y avoir un langage populaire, mais lui est Président. Il ne peut pas, avec ces mots-là, stigmatiser des Français (...) "Il dénie à une partie des Français la qualité de citoyens, c'est très grave"

Voir l'extrait

 

Sur la suspension de l'examen du pass vaccinal à l'Assemblée :

Laurence Cohen, sénatrice PCF du Val-de-Marne :

"Je trouve normal que sur un tel texte on puisse prendre du temps [...] Il y a besoin de laisser du temps au Parlement pour siéger, ou bien le gouvernement n'a plus qu'à le supprimer"

Voir l'extrait

 

Sur le pass vaccinal :

François-Noël Buffet, sénateur LR du Rhône, président de la commission des Lois :

"Globalement, nous sommes favorables au pass vaccinal, mais il y a un certain nombre de conditions que nous souhaitons voir dans le texte, notamment sur sa durée et les informations qu'il contiendrait"

Voir l'extrait

Contact Presse