Ils l'ont dit lors du débrief des "Questions au Gouvernement" au Sénat

19 février 2020

Débrief des "Questions au Gouvernement" au Sénat

Mercredi 19 février 2020

Sur les annonces d'Emmanuel Macron pour lutter contre le séparatisme

Bruno Retailleau, Sénateur LR de Vendée :

"Il a fallu 3 ans pratiquement à Emmanuel Macron pour se stabiliser sur le vocabulaire. Or, ça fait des années que le terrorisme islamiste est en train de casser la France".

Voir l'extrait

 

Sur le départ d'Agnès Buzyn

Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé :

"Je note d'abord que ce n'est pas Agnès Buzyn qui a été critiquée mais le fait qu'elle soit partie, signe qu'elle était appréciée, que sa politique trouvait grâce aux yeux de la représentation nationale".

Voir l'extrait

 

Sur la conférence de financement du système de retraites :

Alain Milon, Sénateur LR du Vaucluse, Président de la commission des affaires sociales :

"C'est probable qu'elle soit vouée à l'échec. [...] En tout cas c'est mal barré".

Voir l'extrait

 

Sur les propos polémiques de Christophe Castaner sur Olivier Faure 

Julien Denormandie, Ministre chargé de la ville et du logement :

"La vie privée doit être traitée de manière totalement préservée. Le ministre de l’Intérieur, comme le reste du gouvernement, y est très attaché".

Voir l'extrait

 

 

Chaque mercredi à partir de 14h à 17h, Tâm Tran-Huy présente en direct les "Questions au Gouvernement" au Sénat, suivi d'un débat en plateau