Ils l'ont dit lors du débrief des "Questions au Gouvernement" au Sénat

29 janvier 2020

Débrief des "Questions d'actualité au Gouvernement" au Sénat

Mercredi 29 janvier 2019 

Sur l'affaire Mila 

Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice LR du Val-d'Oise :

"Ce sont des mots forts que j'ai employés à raison. Quand un responsable du culte musulman dit qu'elle l'a mérité, c'est un appel à une fatwa. Depuis cette histoire, elle est menacée de mort en permanence".  

Voir l'extrait 

 

Sur l'enquête de L'Equipe parue aujourd'hui sur les violences sexuelles dans le sport 

Roxana Maracineanu, ministre des Sports : 

"C'est une véritable onde de choc dans le monde du sport, je crois que tout le monde prend conscience que c'est un véritable sujet aujourd'hui dans le sport. J'en avais parlé à mon arrivée au Ministère il y a un an, on m'avait à l'époque dit "est-ce que tu es sûre de vouloir en parler, car jusqu'à maintenant beaucoup on mis la poussière sous le tapis et ont préféré ne pas soulever ce sujet qui rentrait en contradiction avec les belles valeurs du sport (...)".

Voir l'extrait

 

Sur le calendrier de la réforme des retraites

Cécile Cukierman, sénatrice communiste de la Loire :

"On peut faire 1000 pages, avec rien dedans. Cette étude d'impact elle est dense et inutile. Aujourd'hui c'est un coup de force contre le Parlement qu'est en train de faire le gouvernement".

Voir l'extrait

Alexia Germont, présidente-fondatrice du think tank France Audacieuse :

"C'est la grande difficulté du gouvernement aujourd'hui : même s'il donne plus de temps au parlement, de toute façon, la fracture avec une partie de l'opinion est consommée".

Voir l'extrait 

 

 

Chaque mercredi à partir de 14h à 17h, Tâm Tran-Huy présente en direct les "Questions au Gouvernement" au Sénat, suivi d'un débat en plateau