Jean-François Copé l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

11 janvier 2021

Jean-François Copé, maire LR de Meaux, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Pascal Jalabert (EBRA)

Lundi 11 janvier 2021

Sur la stratégie vaccinale : 

"La stratégie de vaccination a connu un raté dramatique et nous a amené, nous les maires, à taper du poing sur la table pour que le Président et le Gouvernement comprennent qu'il fallait changer de braquet".

Voir l'extrait

"Le fait de ne pas consulter les maires est un syndrome assez classique, depuis le début de ce quinquennat, d'hommes et de femmes, qui n'ont aucune expérience de terrain. Monsieur Macron, lui-même, a revendiqué le fait d'être un amateur avec fierté".

Voir l'extrait

Sur la relation du gouvernement avec les maires : 

"Il y a ce sentiment qu'à Paris on sait tout, et que sur le terrain les gars ne sont pas au niveau. C'est une grave erreur, aggravée par le fait que les maires ne sont plus parlementaires. A l'Assemblée, plus personne n'a le contact".

Voir l'extrait

Sur le rôle du maire : 

"Le maire est devenu le médecin généraliste. C'est celui qui règle tous les problèmes".

Voir l'extrait

Sur la gestion économique de la crise : 

"En matière économique, Bruno Le Maire fait preuve d'agilité. Bercy a montré une capacité de réaction et de rapidité remarquable".

Voir l'extrait

Sur la situation des Républicains : 

"Les partis politiques de droite sont très abimés. Le Parti républicain ne se remet pas du désastre de 2017. Je ne pense pas que LR, tout seul, soit en situation de légitimer un candidat par une primaire".

Voir l'extrait

"A Les Républicains, nous avons un problème d'incarnation. La question du positionnement se pose. On ne peut pas partir sur une ligne Bruno Mégret, qui fait des clins d'œil à l'extrême droite".

Voir l'extrait

 

Expert

Contact Presse