Jean-Louis Debré l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

25 janvier 2021

Jean-Louis Debré, ancien Président du Conseil Constitutionnel l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat 

Propos recueillis par Oriane Mancini et Pascal Jalabert (groupe EBRA) 

Lundi 25 janvier 2021 

Sur un reconfinement : 

"Je ne suis pas totalement pour le reconfinement car il faut que l'on pense aux conséquences économiques après cette période"

Voir l'extrait

Sur l'état d'urgence sanitaire : 

"On ne peut pas vivre en permanence sous un état d'exception. Mais ce n'est pas au milieu de la guerre qu'il faut régler ce problème".

Voir l'extrait

Sur son rapport sur la tenue des élections régionales et départementales : 

"On m'a dit que ça serait bien que les élections départementales et régionales se fassent plus tard. Il y avait trois branches, une disait au mois de juin, une au mois de septembre et une troisième après l'élection présidentielle".

Voir l'extrait

Sur la communication du gouvernement : 

"J'aimerai une communication du gouvernement sur l'état sanitaire, tous les mardis ou mercredis et que l'on n'apprenne pas cela, ici ou là, à la télévision ou la radio"

Voir l'extrait

Sur la PPL sur les crimes sexuels sur mineurs : 

"Un mineur ne donne jamais son consentement. Par conséquent, il faut être au maximum dans la protection des mineurs"

Voir l'extrait

Sur l'imprescriptibilité de l'inceste : 

"Sur l'inceste, je suis totalement favorable à l'imprescriptibilité. C'est quelque chose qui ne s'oublie pas"

Voir l'extrait

Contact Presse