Les temps forts du Samedi 01 au Vendredi 07 Mai 2021 sur Public Sénat - Semaine 18

13 avril 2021

Les Temps Forts du Samedi 01 au Vendredi 07 Mai 2021 - Semaine 18

Tous nos programmes sont disponibles en avant-première, la grille de la semaine 18 est à télécharger en bas de cette page. 

Samedi 1er mai, 21h

INÉDIT

DANS LES PAS DE SON GRAND MAIRE

Réalisé par Jean-René Chapron

Produit par EXTATIK

2021 - 52'41

Hugo, 25 ans, vient de passer l’écharpe de conseiller municipal sur la liste de son grand-père. Pendant un an, nous allons vivre ses premiers pas d’élu et découvrir si être le petit fils de … est un bon ticket d’entrée pour débuter en politique ? 

Suivi d'un débat "Un Monde en Docs" présenté par Jérôme Chapuis.
** Rediffusion le dimanche 02 mai à 9h.
*** Lien de visionnage disponible ici ou à la demande. 
**** Disponible en replay dès le lendemain de la diffusion sur publicsenat.fr 
 
 

Samedi 1er mai, 22h30

INÉDIT

COVID-19 : LES MAIRES FACE À LA CRISE

Réalisé par Jennifer Aranda

Produit par Flair Production

2020 - 52'

Depuis un an, les Maires de France sont en première ligne de la crise sanitaire. A pied d’œuvre pour relayer et faire appliquer les nouveaux codes qui rythment notre quotidien, ils gèrent l’urgence tout en essayant de garder le cap qui les a poussé à s’engager. Au cœur d’une campagne de vaccination poussive, nous avons suivi 7 Maires de grandes villes françaises dans leur combat contre la COVID 19 et ses dommages socio-économiques. De la capitale Parisienne à la ville industrielle de Rouen, en passant par Nancy, deuxième cité étudiante du pays, ou encore Lyon, nouvellement écologique…

Qu’ils soient nouveaux, ré-élus ou même novices en politique, les Maires de ces villes traversent cette période charnière avec détermination, animés par une sensibilité qui leur est propre. Plus que jamais, nos édiles s’emparent des enjeux locaux pour affirmer leur fonction et fonder les bases du monde de demain. 

Avec : 

  • Nathalie Appéré, maire PS de Rennes
  • Christophe Béchu, maire sans étiquette de Angers (anciennement LR) 
  • Grégory Doucet, maire EELV de Lyon
  • Anne Hidalgo, maire PS de Paris
  • Mathieu Klein, maire PS de Nancy
  • David Lisnard, maire LR de Cannes
  • Nicolas Mayer-Rossignol, maire PS de Rouen


Lien de visionnage disponible à la demande à partir de vendredi 16/04
** Disponible en replay dès le lendemain de la diffusion sur publicsenat.fr 
 

 

Mois spécial Napoléon Ier - Les Vendredis de l'Histoire

En mai, Public Sénat consacre sa case « Les Vendredis de L’Histoire », chaque vendredi à 22h, à Napoléon Ier, dans le cadre du bicentenaire de sa mort.


Au travers d'une série de quatre épisodes, revivez l’ascension extraordinaire d’un homme hors du commun à travers toutes les étapes personnelles, politiques et militaires qui ont marquées sa vie. De son enfance en Corse jusqu’à son exil à Sainte-Hélène, un panorama complet de l’Histoire de France de près de 50 ans avec les commentaires des plus grands spécialistes et des reconstitutions grandioses.

Vendredi 07 mai, 22h

NAPOLÉON Ier, ÉPISODE 1 : LE GÉNÉRAL BONAPARTE, (1769-1799)

Réalisé par Dominique Mougenot

Produit par LCJ Editions et Productions

2014-2015 - 52'

Napoléon Bonaparte naît le 15 août 1769 à Ajaccio, dans une famille de la petite noblesse Corse. Un an auparavant, la République de Gênes cédait l'île au roi Louis XV. Le père de Napoléon refuse alors de suivre l'indépendantiste Pascal Paoli en exil, préférant négocier avec « l’occupant » français. Cela lui permet d'envoyer le jeune Napoléon à l’École militaire de Brienne, puis à Paris.

En 1789, Bonaparte est témoin de l’effondrement de la monarchie française et prend fait et cause pour la Révolution. La France révolutionnaire, qui entend exporter ses idéaux, entre alors en guerre contre l’Autriche et la Prusse qui fédèrent les monarchies européennes dans une Première Coalition. La Convention nationale (1792-1795) met en place un gouvernement révolutionnaire qui donne le champ libre

à l’ambitieux Robespierre. L’exécution du roi Louis XVI (21 janvier 1793) inaugure le règne de la Terreur. Aux quatre coins du pays, les têtes des « ennemis de la République » tombent sous la lame de la guillotine. Pendant qu’elle lutte contre la coalition en instaurant la « levée en masse » (première conscription à l’échelle

nationale), la France est aussi minée par des insurrections fédéralistes. Vendéens et chouans forment alors leur propre « armée catholique et royale » soutenue par les coalisés. La guerre civile fait rage quand les royalistes livrent Toulon aux Anglais. Au terme d’un siège de trois mois, on se décide à adopter la stratégie du jeune Bonaparte. Elle s’avère gagnante. Le jeune artilleur de 24 ans est alors promu général de brigade !

Lien de visionnage disponible ici ou à la demande. 
** Disponible en replay dès le lendemain de la diffusion sur publicsenat.fr 
 

Contacts Presse