Les Temps Forts du Samedi 15 au Vendredi 21 Mai 2021 sur Public Sénat - Semaine 20

26 avril 2021

Les Temps Forts du Samedi 15 au Vendredi 21 Mai 2021 - Semaine 20

Tous nos programmes sont disponibles en avant-première, la grille de la semaine 20 est à télécharger en bas de cette page. 

Samedi 15 mai, 21h

JEAN MONNET, LE PÈRE DISCRET DE L'EUROPE

Réalisé par Rüdiger Mörsdorf, co-auteur français Alexis Metzinger 

Produit par CERIGO Films, Rüdiger Mörsdorf Filmproduktion

2021 - 52'

De nombreux collèges, lycées, ponts ou rues portent le nom Jean Monnet. Mais qui connaît l’histoire de l’homme derrière les monuments ?  Au-delà de la figure de « Père de l’Europe », se révèle l’itinéraire d’un aventurier qui aura côtoyé les plus grands et joué un rôle décisif dans les deux guerres mondiales : autant d’expériences qui auront forgé en lui la conviction de la nécessité d’une Europe construite sur des bases résolument nouvelles.  

Grâce à des images inédites filmées par Jean Monnet lui-même, nous approcherons au plus près de l’intimité d’un homme qui a su transformer son rêve en destin. Un destin qui résonne singulièrement avec les crises auxquelles l’Europe d’aujourd’hui est confrontée.

Suivi d'un débat "Un Monde en Docs" présenté par Jérôme Chapuis.
** Rediffusion le dimanche 16 mai à 9h.
*** Lien de visionnage disponible ici ou à la demande. 
**** Disponible en replay dès le lendemain de la diffusion sur publicsenat.fr 
 
 

Mois spécial Napoléon Ier - Les Vendredis de l'Histoire

Samedi 15 mai, 20h

NAPOLÉON ET LE SÉNAT, DESTINS LIÉS

Réalisé par Jérôme Rabier

Produit par Public Sénat

2021 - 26'

L’histoire du Palais du Luxembourg comme de l’institution sénatoriale est intimement liée à l’histoire de Napoléon Bonaparte, futur Empereur des Français. C’est au petit Luxembourg qu’est préparé en 1799 le coup d’Etat par lequel il accède au pouvoir. C’est au même endroit qu’est rédigée la Constitution de l’an VIII, qui créée le Sénat Conservateur et lui donne le Palais du Luxembourg comme lieu d’exercice. Le Palais est alors profondément remanié pour accueillir l’institution sénatoriale. 

Le Sénat conservateur va devenir sous Napoléon l’outil de contrôle de la Constitution. Et c’est lui qui actera le passage du Consulat à l’Empire en 1804. Enfin en 1814, c’est lui qui votera la déchéance de l’Empereur, actant la fin du régime napoléonien. Le documentaire montre ce qu’était le Sénat de l’époque, tant dans sa dimension politique qu’architecturale, et le rôle majeur qu’il a joué dans cette période charnière de l’Histoire de France.  

Lien de visionnage disponible ici ou à la demande. 
** Disponible en replay dès le lendemain de la diffusion sur publicsenat.fr 
 
 

Vendredi 21 mai, 22h

NAPOLÉON Ier, ÉPISODE 3 : DE L'APOGÉE À LA CHUTE DE L'EMPIRE (1806-1814) 

Réalisé par Dominique Mougenot

Produit par LCJ Editions et Productions

2014-2015 - 52'

L’ Angleterre est la première puissance maritime mondiale. La France lui envie son immense empire colonial et cherche à rétablir ses comptoirs en Inde, tout en s’implantant durablement en Méditerranée. Napoléon Ier tente alors d'envahir les îles britanniques. La cuisante défaite de Trafalgar (1805) restera gravée dans l'Histoire et lui servira de leçon ! Afin d'affaiblir l'Angleterre, l’Empereur met alors sur pied le « blocus continental », un embargo de grande envergure interdisant tout commerce avec son ennemie jurée.

La Troisième coalition contre la France voit se dérouler à Austerlitz la fameuse bataille des « trois empereurs », chef-d’œuvre tactique de Napoléon. La victoire française est totale et elle entraîne la chute du Saint-Empire romain germanique. Napoléon Ier le remplace par la confédération du Rhin, une entité formée de seize états allemands. L’Empereur transforme le visage politique de l’Europe. Les Républiques sœurs deviennent des royaumes (royaume d’Italie, royaume de Hollande) et l’Empire se dessine... La Quatrième coalition confirme la suprématie française lors de la paix de Tilsit (1807), signée avec le tsar Alexandre de Russie, et entraîne le démembrement de la Prusse.

Allié de l’Espagne, l’Empereur entend pourtant forcer cette dernière à se plier au blocus continental. Profitant de la faiblesse des souverains légitimes, Napoléon Ier occupe la péninsule et installe son frère, Joseph Bonaparte, sur le trône. La France va s’enliser dans la guerre d’indépendance espagnole jusqu’en 1814. Soucieux de fonder une nouvelle dynastie, l’Empereur divorce de Joséphine pour épouser Marie-Louise (1810), la fille de l’ex-empereur d’Autriche et des Romains. L’Aiglon, futur Napoléon II, naît l’année suivante. Napoléon Ier règne en maître absolu sur près de 40 millions de sujets. Son Empire, qui s'étend de la Baltique à la côte romaine, comprend 130 départements

Lien de visionnage disponible ici ou à la demande. 
** Disponible en replay dès le lendemain de la diffusion sur publicsenat.fr 
 

Contacts Presse