Les Temps Forts du Samedi 24 au Vendredi 30 Juillet 2021 sur Public Sénat - Semaine 30

5 juillet 2021

Les Temps Forts du Samedi 24 au Vendredi 30 Juillet 2021 - Semaine 30

Tous nos programmes sont disponibles en avant-première, la grille de la semaine 30 ainsi que le dossier de presse "L'Été de la Culture" sont à télécharger en bas de cette page. 

 

Samedi 24 juillet, 22h30

L'HOMME AU BRAS D'OR

Scénario de Walter Newman et Lewis Meltzer 

Réalisé par Otto Preminger

Avec Frank Sinatra, Kim Novak, Eleanor Parker

1956 - 120'

Bien décidé à ne plus se droguer, Frankie Machine voudrait devenir musicien de jazz. Mais Zosch, son épouse, préfère qu’il gagne sa vie comme croupier dans le tripot de Schwiefka. Bientôt, les dettes s’accumulent et Frankie, qui se drogue de nouveau, est accusé du meurtre d’un dealer.

Rediffusion le mercredi 28 juillet à 14h et le mercredi 1er septembre à 14h.
** Lien de visionnage disponible ici ou à la demande.

 

Lundi 26 juillet, 16h30

TERRA TERRE 

COMMENT PHOTOGRAPHIER LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ? 

Présenté par Wendy Bouchard

Réalisé par Didier Cros, produit par Zadig Presse

2021 - 26'

Alors que nous vivons dans une civilisation de l’image, la communication environnementale semble être à un tournant de son histoire. Comment se représenter notre environnement et le désastre écologique qui se joue sous nos yeux ? Comment la photographie, et plus largement l’image, participent-elles à la prise de conscience du changement climatique ? Quels visuels incitent à agir ? Qu'est-ce qui fait la force d'une image ?

Pour répondre à toutes ces questions, Wendy Bouchard reçoit :

  • Yann Arthus-Bertrand, photographe, réalisateur et président de la Fondation GoodPlanet
  • Joyce Sebag, sociologue 
  • Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France


Lien de visionnage disponible ici ou à la demande.
** Disponible en replay sur publicsenat.fr 
 
 

Mardi 27 juillet, 22h

CAMUS, L'ICÔNE DE LA RÉVOLTE

Réalisé par Fabrice Gardel et Mathieu Weschler

Co-production Public Sénat et Plaj productions 

2020 - 52'

60 ans après sa mort Camus est plus actuel que jamais. Ce film, aussi original dans le fond que dans la forme, raconte cet écrivain comme vous ne l'avez jamais vu. Vivant. 

Catherine Camus, Abd Al Malik, Raphael Enthoven et bien d'autres nous révèle un homme vibrant, plein de contradictions, comme nous tous. Généreux et égoïste, solitaire et solidaire. Loin du Saint laïc trop souvent idolâtrée. Dans notre époque haineuse, clivée, où l'insulte a remplacé le dialogue, où le brouhaha médiatique se substitue au dialogue, son honnêteté intellectuelle, son courage a beaucoup à nous dire. 

"Mal nommer les choses, c'est jouer au malheur du monde" écrit-il. Dans nos temps de confusion, nous devrions l'écouter. Le relire.  

Camus parle à tous. Véritable Icône Pop, chaque génération se le réapproprie de Patti Smith à The Cure, d'Adb Al Malik à Coppola.  Sur Instagram Albert Camus inspire le monde entier:  street artistes, musiciens, cinéastes… Après "Raymond Aron : le chemin de la liberté" ce Camus vivant renouvelle le regard sur un des plus grands esprits du siècle. 

Suivi d'un débat "Un Monde en Docs" présenté par Jérôme Chapuis.
** Rediffusion le mercredi 28 juillet à 17h30.
*** Lien de visionnage disponible ici ou à la demande.
**** Disponible en replay sur publicsenat.fr 
 
 

Mercredi 28 juillet, 22h 

SIMONE DE BEAUVOIR, L'AVENTURE D'ÊTRE SOI

Réalisé par Fabrice Gardel, Mathieu Weschler

Produit par Zadig Productions

2021 - 54'

À l’heure des débats essentiels sur  la domination masculine, la charge mentale,  #MeToo… quelle est la modernité de la vie et de l'œuvre Simone de Beauvoir ? Pourquoi reste-t-elle une référence pour la majorité des féministes du monde entier ? Pourquoi “Le Deuxième Sexe” est-il toujours un livre incontournable ? 

Ce film retrace la trajectoire, les lignes de force d’un des esprits les plus libres du XXIe siècle. L’ambition de ce documentaire est de rendre “vivante”, contemporaine l’auteure des “Mémoires d’une jeune fille rangée”. Pour cela des archives exceptionnelles, et le témoignages de femmes puissantes venues d’horizon divers. Leïla Slimani insiste sur l'importance  de Beauvoir dans tout le monde arabe, la modernité de ses combats. Elisabeth Badinter , qui l’a bien connu, raconte avec émotion la façon dont Beauvoir “ a ouvert la cage pour toutes les femmes”. Mais aussi Titiou Lecoq, féministe qui pointe la pertinence encore aujourd’hui des analyses du “ Deuxième Sexe” jusque “devant le panier de linge sale” . L’ensemble mis en image et raconté de façon très “pop” par Fabrice Gardel et Mathieu Weschler.

Suivi d'un débat "Un Monde en Docs" présenté par Jérôme Chapuis.
** Rediffusion le jeudi 29 juillet à 17h30.
*** Lien de visionnage disponible ici ou à la demande. 
**** Disponible en replay sur publicsenat.fr 
 

Contacts Presse