Les Temps Forts du samedi 25 au vendredi 31 décembre 2021 - Semaine 52

6 décembre 2021

Les Temps Forts du samedi 25 au vendredi 31 décembre 2021 - Semaine 52. Tous nos programmes sont disponibles en avant-première. La grille de la semaine 52 est à télécharger en bas de cette page.

Le dossier de presse de la grille de fin d'année de Public Sénat (du samedi 18 décembre 2021 au vendredi 07 janvier 2022) est disponible ici.

Samedi 25 décembre à 21h

Jean-Paul Belmondo, la force et le talent

Un film de Mei-Chen Chalais et Nicolas Henry, réalisé par Nicolas Henry, produit par Licange Productions

2017 - 52' 

Icône de la nouvelle vague, acteur aux mille cascades, aventurier, flic ou voyou au cinéma, séducteur et épicurien dans la vie mais aussi formidable comédien au théâtre, le charismatique Jean Paul Belmondo, a irradié de son sourire 50 ans de cinéma français. Fils de sculpteur, amateur de boxe et dandy, l’artiste n’a jamais refusé de signer un autographe à ses nombreux fans. A travers de nombreuses vidéos d’archives mais aussi grâce aux interviews de ses proches, ce documentaire retrace le parcours d’un acteur souriant, depuis ses débuts au cinéma jusqu’à sa résurrection après le terrible accident vasculaire cérébral qui l’avait foudroyé en 2001. 

  • Rediffusion : vendredi 31 décembre à 22h

------------------------------------------------------

Dimanche 26 décembre à 13h

Le mystère Bardot

Réalisé par Sophie Agacinskigilles Nadeau, produit par Licange Productions

52'-2012

Qu’on prenne B.B. par les célébrissimes initiales de sa notoriété de sex symbol national, par sa vie amoureuse débridée, médiatisée malgré elle, ou simplement par son extraordinaire photogénie au cinéma, Brigitte Bardot a marqué son époque en fascinant les foules pendant plus de vingt ans. Évoquer, plus de cinquante ans après, le phénomène qui l’a rendue, dans le monde entier, aussi célèbre que Picasso ou le général de Gaulle, est aussi intéressant pour un sociologue que pour les amateurs de sensations fortes, aussi passionnant pour les cinéphiles que pour les lecteurs de Gala ou Nous deux.

On peut dire que Brigitte c’est un peu notre Marilyn française, suicide final mis à part… Bien que plusieurs tentatives, heureusement avortées, aient jalonné l’existence d’une jeune femme qui voulait vivre intensément, "sans concessions et sans contraintes", comme elle l’a plus tard rapportée dans ses mémoires

------------------------------------------------------

Vendredi 31 décembre à 16h30

Alain Delon, la beauté du diable et les femmes

Réalisé par Antoine Lassaigne, produit par Licange Productions

52' - 2018

Si Claudia Cardinale, Monica Vitti, Brigitte Bardot entre autres créatures de rêve, se sont laissées enlacer, embrasser et aimer par Alain Delon au cours d'une centaine de films, d'autres, tout aussi splendides comme Romy Schneider, Mireille Darc ou Anne Parillaud ont écrit avec lui des chapitres plus ou moins longs d'une histoire commune, succombant à un charme puissant qui s'est affirmé dès l'âge tendre. Il avait des yeux qui foudroyaient, il possédait cette aura et ce regard qui mettent tout par terre, se souvient sa première fan... sa mère.

Très vite, dès ses débuts dans "Quand la femme s'en mêle", avec Sophie Daumier, puis avec Pascale Petit et Mylène Demongeot dans Faibles femmes ou aux côtés de Claudia Cardinale dans "Le Guépard", les femmes ont une place prépondérante dans la vie de Delon.

Contact Presse