" Les vendredis de l'Histoire" - Nouvelle case dédiée aux docus et fictions, tous les vendredis à 22h, à partir du 6 novembre

29 octobre 2020

"Les vendredis de l'Histoire", nouvelle case dédiée aux docus et fictions, tous les vendredis à 22h, à partir du 6 novembre sur Public Sénat.

Dans la continuité de l’engagement pris depuis mars 2020, de donner à son public les clés pour comprendre la société d’aujourd’hui et de demain à travers des femmes, des hommes, des événements ou faits qui ont marqué notre histoire, Public Sénat étoffe son offre de documentaires et fictions avec la création d'un nouveau rendez-vous, "Les vendredis de l'histoire", chaque vendredi, à partir du 6 novembre, à 22h, pour une soirée inédite dédiée à la thématique "Histoire".

Ainsi, Public Sénat proposera de nombreux documentaires, fictions ou encore pièces de théâtre afin de rendre accessible ces grands faits d'histoire à tous ses publics. Ce nouveau rendez-vous s'inscrit dans le cadre de la nouvelle saison 2020 - 2021 qui se veut "plus proche des citoyens afin de leur proposer encore plus de contenus civiques et éclairants." selon Jean-Philippe Lefevre, Directeur de l'antenne et des programmes.

Ces contenus seront également disponibles, en replay et sur l'ensemble des plateformes qui diffusent Public Sénat (*)

(*) Tous les contenus de Public Sénat sont disponibles sur publicsenat.fr, Youtube, Molotov et prochainement Salto.

Vendredi 6 novembre à 22h :

« Messieurs les censeurs, bonsoir ! »,

 Un film de Valérie Manns, Produit par Effervescence

75’

Janvier 2015 : la rédaction de Charlie-Hebdo est décimée par des terroristes islamistes. La France est bouleversée. Elle qui se croyait libre de tout dire comprend qu’il n’en est rien. La censure, loin d’avoir disparu, existe toujours en France aujourd’hui. Elle a simplement changé de forme. Organisée et structurée par l’État au lendemain de la seconde guerre mondiale, exercée par le pouvoir politique, la censure se trouve désormais entre les mains de la société civile. Auparavant identifiable, motivée, encadrée, nous sommes confrontés aujourd’hui à une censure invisible, protéiforme et arbitraire. Messieurs les censeurs, bonsoir !, dont le titre est un clin d’œil à la phrase la plus célèbre de l’histoire de la télévision, lancée en 1971 par Maurice Clavel sur le plateau de l’émission À armes égales, explore les formes actuelles de la censure dans les domaines de l’art et de l’information. Au fil des scandales qui jalonnent notre histoire, ce documentaire vise à éclairer les transformations qu’a subie la censure de 1945 à aujourd’hui. Du piss christ d’Andres Serrano, à la religieuse de Jacques Rivette, en passant par les caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo ou le mur de Dieudonné, raconter l’histoire de la censure, c’est raconter les évolutions de la société et de son rapport à l’État.

Vendredi 13 novembre à 22h :

« Les fusillés »

Un film de Philippe Triboit, Produit par Mascaret films

90’ - 2015

Casting : Grégoire Leprince-Ringuet, Michael Gregorio, Sara Giraudeau

1914, Louis est mobilisé comme Bastien, son camarade d’enfance et rival de toujours. C’est un réserviste de 27 ans, patriote convaincu. Bastien lui vit la guerre comme le reste, en opportuniste. Une nuit alors que leur section dort près du front, ils sont bombardés. Suivant le mouvement, Louis et ses compagnons se replient dans le plus grand désordre et dans la panique perdent leur régiment. Lorsqu’ils le retrouvent quelques heures plus tard, leur général les accuse de désertion. Il décide immédiatement d’appliquer la circulaire du Maréchal Joffre sur la discipline des armées. A l’aube, Louis, Bastien et quatre de leurs camarades doivent être fusillés pour l’exemple. Ils ne mourront pourtant pas tous...

Vendredi 20 novembre à 22h :

« Monsieur Paul »

Un film de Olivier Schatzky, Produit par Native Casting

 90 ‘ - 2016

Casting : François Morel, Laurent Gerra 

Ce film s'inspire de faits réels. Il raconte la traque du milicien Paul Touvier (François Morel) par le journaliste Jacques Derogy (Laurent Gerra). Touvier, ancien chef régional de la Milice à Lyon, essaie de brouiller les pistes en tentant de discréditer d'authentiques résistants. Il a trouvé refuge d'abord à Chambéry, dans les milieux ecclésiastiques, puis à Fourvière, toujours dans ces mêmes milieux. Enfin arrêté, puis jugé pour crimes contre l'humanité, il meurt à la prison de Fresnes en 1996.

Vendredi 27 novembre à 22h :

« Espions pour la planète »

Un film de Paul Jenkins, Production : Seconde vague productions pour Arte

90’ – 2016

Au lendemain de la guerre froide, les renseignements russes et américains, ennemis d’hier, ont uni leurs forces et leurs données au service de la planète, menacée par le réchauffement climatique. Le récit d’une formidable odyssée.

Vendredi 5 décembre à 22h :

« Accusé Mendès France »

Un film de Laurent Heynemann, Produit par Simone Harari Baulieu

90’ – 2011

Écrit par Alain Le Henry

Casting : Bruno Solo, Jacques Spiesser, Didier Bénureau

En mai 1941, Pierre Mendès France est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis : la désertion. Il est jugé à Clermont-Ferrand par un tribunal militaire aux ordres de Vichy qui d’avance a décidé de le condamner. Mendès France lutte contre ses détracteurs pour rétablir la vérité, lui qui gagnait justement le Maroc pour poursuivre le combat contre les nazis. La guerre et la débâcle française, son arrestation, la prison, l’hôpital… Le combat d’un homme seul et innocent dans l’enfer de ce procès truqué. Qu’importe le verdict, il prépare discrètement son évasion…

Expert

Contact Presse