Nicolas Bay l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

29 avril 2021

Nicolas Bay, député (RN) européen et candidat aux élections régionales en Normandie, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay (Ouest France)

Jeudi 29 avril 2021

Sur le projet de loi contre le terrorisme

"Concernant le PJL contre le terrorisme, il s'agit du 15ème texte lié au terrorisme qui passe à l'Assemblée nationale depuis 2015. Ce texte veut augmenter les contrôles sur internet, il faudrait d'abord améliorer les contrôles aux frontières."

Voir l'extrait

Sur l'immigration

"Le problème central est la question du laxisme migratoire : tous les attentats commis en France depuis un an l'ont été par des étrangers. Il faut aussi réformer le code de la nationalité française, aujourd'hui distribuée comme des petits pains."

Voir l'extrait

Sur l'attentat de Rambouillet :

"Le tueur de Rambouillet s'est maintenu 10 ans illégalement en France. Il a été régularisé alors que ses réseaux sociaux étaient truffés de références islamistes. L'administration n'a pas effectué de contrôle, c'est invraisemblable."

Voir l'extrait

Sur l'islamisme en France

"Il n'y a pas de volonté politique d'éradiquer l'islamisme en France. Il faut en finir avec l'islamo-clientélisme : la lâcheté des pouvoirs publics locaux qui achètent la paix civile en étant bienveillants avec des musulmans prétendument modérés."

Voir l'extrait

Sur le plan de déconfinement

"Je m'inquiète du plan de déconfinement d'Emmanuel Macron : cela va plutôt aboutir à maintenir l'ensemble des dispositifs existants au moins jusqu'en octobre. On va demander aux Français encore des efforts, alors que l'Etat a été défaillant."

Voir l'extrait

Sur les vaccins contre le Covid-19

"Au sujet des vaccins, le dispositif européen de commande groupée avec opacité totale sur les contrats, les négociateurs, les prix et les délais, est un échec complet."

Voir l'extrait

Sur la sortie de l'état d'urgence sanitaire

"La loi de sortie de l'état d'urgence évoque explicitement le pass sanitaire. Or, Emmanuel Macron a dit que la vaccination ne sera pas obligatoire. Elle le serait de facto."

Voir l'extrait

Sur le plan de relance

"Le plan de relance présenté par la France est dérisoire dans ses montants et mal orienté."

Voir l'extrait

 

Contact Presse