Public Sénat : Emmanuelle Guilcher nommée Directrice de l'antenne et des programmes

7 février 2022

Christopher Baldelli, Président Directeur général de Public Sénat a nommé Emmanuelle Guilcher,  Directrice de l’antenne et des programmes à compter du 8 février 2022.  Elle intègre, à ce titre, le Comité de Direction de Public Sénat.

Elle succède à Jean-Philippe Lefevre qui a quitté la chaîne et se consacre à d’autres projets. Public Sénat tient à le remercier pour toutes ses années d’engagement au sein de la chaîne.

 

 

A propos d’Emmanuelle Guilcher

Diplômée de l’IEP de Paris et titulaire d’un DEA d’Histoire contemporaine, Emmanuelle Guilcher était précédemment Directrice Adjointe de l’Antenne et de la Programmation de France 2, après avoir été directrice en charge de la programmation de cette chaîne de 2014 à 2017.

Elle a été Présidente de la commission Stratégie de programmation des Médias Francophones Publics.

Elle débute sa carrière en 1987 à Europe 1, comme journaliste. Elle est en charge de la programmation et de la rédaction des rendez-vous matinaux de Jean-Pierre Elkabbach. De 1991 à 1993, elle participe , en parallèle , à la conception de l’émission Dimanche 19 heures sur la Cinq puis à celle de Repères sur France 3 , émissions pour lesquelles elle collaborera également, chaque semaine .

En 1994, elle rejoint France Télévision en tant que Chargée de mission auprès du Directeur des Programmes. En 1995, elle intègre la Direction de l’Antenne de France 2, où elle occupera successivement les fonctions de Conseillère, Directrice Adjointe puis, depuis 2014, de Directrice de la Programmation de France 2 avant d’être nommée Directrice Adjointe de l’Antenne et de la programmation.

Emmanuelle Guilcher est aussi auteur de plusieurs ouvrages biographiques consacrés à des icônes culturelles engagées (Simone Signoret, Brigitte Bardot, Serge Gainsbourg, etc.). et d’un documentaire diffusé sur France 5 et la RTBF : « Elle s’appelait Simone Signoret ». Elle a également produit une série sur Joan Baez pour France Culture

Elle est membre de l’association PFDM (Pour les femmes dans les médias).

Contact Presse