Public Sénat - Les Temps Forts du samedi 8 octobre au vendredi 14 octobre - Semaine 41

19 septembre 2022

Les Temps Forts du samedi 8 octobre au vendredi 14 octobre 2022  - Semaine 41. Tous nos programmes sont disponibles en avant-première.

La grille de la semaine 41 est à télécharger en bas de cette page.

Samedi 8 octobre à 21h

 

INÉDIT

ALAIN KRIVINE : UNE VIE EN ROUGE  

Réalisé par Jeanne Lefèvre

Produit par Temps noir (Tancrède Ramonet)

52’ – 2022

 

Figure de l'extrême gauche et de mai 68, leader pendant trois décennies de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), député européen, Alain Krivine, c’est l’histoire d’une trajectoire qui a croisé les grands événements de l’Histoire du XXe siècle. Sans jamais renoncer à son idéal révolutionnaire de jeunesse, le chef de fil du trotskisme en France n’a cessé de se battre, jusqu’à la création du NPA. A travers les récits de ses anciens camarades tels que Edwy Plenel, Michel Field, Romain Goupil, mais aussi Arlette Laguiller, Olivier Besancenot et Ariane Chemin, se dessinent le portrait d’un éternel militant, qui a toujours su s’adapter aux changements du monde. 

  • Suivi d'un débat présenté par Rebecca Fitoussi dans "Un monde en doc"
  • Rediffusé le dimanche 9 octobre à 9h30 et disponible en replay après sa diffusion sur publicsenat.fr
  • Lien de visionnage disponible à la demande ou sur notre plateforme

 

-----------------------------------------------------------------------

 

Vendredi 14 octobre à 22h

 

1917 RÉVOLUTIONS

Réalisé par Bernard George

Produit par Cinétévé

52’ – 2017

 

À partir de février 1917, alors que le monde est plongé dans la tourmente de la Grande Guerre, un immense pays, la Russie, entre en révolution. Une révolte populaire, spontanée, qui emporte tout sur son passage et surprend tout le monde, y compris les principaux chefs révolutionnaires. En quelques semaines, le régime tricentenaire et autoritaire, incarné par son tsar Nicolas II, s’effondre sous le regard sidéré de ses alliés. S’ouvre alors une période d’espoir, où souffle un vent puissant de liberté.

Mais la Première Guerre mondiale qui se poursuit entraîne le pays dans le chaos. Jusqu’à ce qu’en octobre, le parti bolchevique, pourtant minoritaire, s’impose par la force, mettant brutalement fin aux aspirations démocratiques qui animaient les premiers acteurs de la révolution. Claude Anet, un journaliste français installé à Petrograd, le centre névralgique des événements, témoigne à hauteur d’homme de cette formidable aventure qui, en neuf mois à peine, a profondément changé le destin de l’humanité.

 

Télécharger la grille de la semaine 41