Sarah El Haïry l'a dit dans "Extra Local" sur Public Sénat - vendredi 05 novembre 2021

5 novembre 2021

Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement l'a dit dans Extra Local

Emission en partenariat avec Territoires TV, Weo, TV Tours, Tébéo et TV7

Vendredi 05 novembre 2021

Sur l'évènement à Poitiers il y a un avec des jeunes : 

"La Marseillaise est un bien commun, c’est ce que l’on chante dans les stades quand on est heureux, ce que l’on entonne quand on a mal parce qu’il y a une douleur dans le pays. Elle nous unit quelles que soient nos classes sociales"

Voir l'extrait

 

Sur la campagne sur le hijab :

"J’ai été extrêmement choquée par cette campagne [...] Ma grand-mère était une femme libre et portait le voile. La laïcité ne combat pas la croyance, elle pose juste une règle : la loi de la République est au-dessus de tout"

Voir l'extrait

 

Sur le contrat engagement jeune :

"On a un million de jeunes sans emploi ni formation, dont 400.000 encore plus éloignés du marché du travail qui ont besoin d’un accompagnement massif" mais la mesure pourra en viser plus "si nécessaire"

Voir l'extrait

 

Sur la radicalité :

"Mon combat est celui d’une France universaliste, qui te regarde comme un citoyen quels que soient tes origines et ton parcours. Il ne faut jamais laisser personne te définir pour te dire si tu as le droit d’être Français ou pas"

Voir l'extrait

 

Sur le droit de vote à 16 ans :

"Un totem qui sort à chaque élection. Je ne suis pas opposée, je ne suis pas favorable. La priorité des priorités c’est la lutte contre l’abstention. Aux dernières régionales, 9 jeunes sur 10 ne se sont pas déplacés"

Voir l'extrait