Sébastien Chenu l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - mercredi 24 novembre 2021

24 novembre 2021

Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du RN l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Christelle Bertrand (La Dépêche)

Mercredi 24 novembre 2021

Sur la situation sanitaire :

"Je suis pour la liberté vaccinale. Quand on veut avoir accès à cette troisième dose, il faut pouvoir le faire. Mais vaccin n’est pas la réponse à tout, cela évite les cas graves, tant mieux. Le pass sanitaire ne sert à rien."

Voir l'extrait

"On a encore beaucoup de gens éloignés des hôpitaux, des centres de vaccination. Il y a une dimension territoriale. Avec les tests rendus payants, on ne va se faire tester que quand on a des symptômes Il faut faire confiance au bon sens des Français"

Voir l'extrait

 

Limiter les meetings politiques ?

"Derrière ça, le gouvernement a d’autres idées. Il utilise beaucoup le Covid pour essayer de limiter l’expression des Français. Quand on parle du Covid, on ne parle plus d’autre chose."

Voir l'extrait

 

Sur la situation en Guadeloupe et Martinique :

"Il faut rétablir l'ordre républicain, mais ces départements ont été abandonnés. La crise sanitaire a été un révélateur de beaucoup de malaises dans notre société. Mais la vie quotidienne n'intéresse pas Emmanuel Macron"

Voir l'extrait

 

Sur la pêche :

"Ce gouvernement est soumis à l'UE et ne défend pas les intérêts de la France. Emmanuel Macron aurait pu être le Président de n'importe quel pays, il est déraciné et n'a pas de relation charnelle avec les Français."

Voir l'extrait

 

Sur le soutien de Renaud Muselier refusé par Xavier Bertrand :

"C'est le plus Macron-compatible, on le sait dans le Nord. À 20h01 le soir du 1er tour, ils diront appelleront tous à soutenir Emmanuel Macron la bouche en coeur. On connaît la fin de l'histoire."

Voir l'extrait

 

Sur de potentiels soutiens : 

"De Zemmour à Montebourg, nous tendons la main à tout le monde. Montebourg a un discours sur la mondialisation qui est tout à fait compatible. Zemmour a eu un discours très antisocial, il y a un côté 'morts aux pauvres'."

Voir l'extrait

 

Exonérer d’impôts les jeunes jusqu’à 30 ans ?

"C'est pour qu’ils ne s’en aillent pas. Un pays qui laisse partir des générations entières de jeunes talents, ce n’est pas un pays qui a beaucoup d’avenir."

Voir l'extrait

Contact Presse