Stanislas Guérini l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!"

5 mars 2020

Stanislas Guérini, délégué général de LREM et député de Paris.
Interview réalisée par Oriane Mancini et Christelle Bertrand (Groupe La Dépêche)
Jeudi 5 mars 2020

 

Sur le Coronavirus :

"Il y a ces trois phases de propagation du virus. On est dans la phase 2, celle où il est nécessaire de freiner la propagation".
Voir l'extrait

 

Sur le Coronavirus et les municipales :

"En allant dans un bureau de vote, si on prend toutes les bonnes protections, on n'a pas beaucoup plus de chances d'attraper le virus que si on va dans un lieu public faire ses courses".
Voir l'extrait

"Imaginez si le gouvernement avait annoncé le décalage de ces élections municipales, j'imagine qu'on nous aurait dit 'il y a des arrières-pensées politiciennes'."
Voir l'extrait

 

Sur le refus de la commission d'enquête sur l'étude d'impact :

"En réalité c'est une nouvelle manière d'essayer de créer du flou sur la réforme".
Voir l'extrait

 

Sur un éventuel décalage du débat sur les retraites au Sénat :

"Ma seule exigence c'est qu'on vote le texte avant l'été".
Voir l'extrait

 

Sur le fait que 3 députés ont quitté LREM après le 49.3 :

"Il y a peu de texte de loi comme celui de la réforme des retraites qui a suscité autant d'adhésion et d'unité chez les députés de la majorité."
Voir l'extrait

 

Sur le débat des municipales à Paris :

"On attend parfois des responsables politiques qu'il enfilent des gants de boxe. Je crois qu'il ne faut pas attendre ça d'Agnès Buzyn".
Voir l'extrait

 

Sur une éventuelle alliance au second tour des municipales à Paris :

"Il faut rassembler toutes les forces de la majorité. Je pense à Cédric Villani [...] J'ai toujours discuté avec lui".
Voir l'extrait

 

Bonjour Chez Vous ! est la matinale de Public Sénat - canal 13 de la TNT,
en partenariat avec la Presse quotidienne régionale, les télévisions locales, La lettre de l’Expansion et les Indés Radios

Expert

Contact Presse