Stéphane Troussel l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

9 octobre 2020

 Stéphane Troussel, Président PS du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Fabrice Veysseyre-Redon (Groupe Ebra)

Vendredi 09 octobre 2020

Sur la crise sanitaire et économique : 

"J'attends du gouvernement dans les prochains jours, et il y a urgence maintenant, à ce qu'il vienne en aide à nos concitoyens les plus fragilisés par la crise : allocataires du RSA, jeunes, collectivités locales et notamment les départements"

Voir l'extrait

 

Sur la situation sanitaire en Seine-Saint-Denis :

"60 % des lits de réanimation sont occupés par des patients Covid. Ce chiffre est révélateur du fait que l'offre de soin dans un département comme le mien ne correspond pas aux besoins du territoire"

Voir l'extrait

"Nous avons 3 fois moins de lits de réanimation en Seine-Saint-Denis que dans les Hauts-de-Seine. Il faut accélérer les investissements en matière de santé dans notre département sinon la situation sera aussi difficile qu'au mois d'avril"

Voir l'extrait

 

Sur le RSA : 

"En Seine-Saint-Denis d'ici la fin de la l'année nous serons à 8 % d'augmentation du RSA par rapport à l'année précédente. Nous n'allons pas pouvoir faire face. Nous allons être confrontés à une augmentation de 35 millions € de hausse"

Voir l'extrait

"Moi je plaide à nouveau, encore plus dans cette période, avec les départements de gauche pour qu'il y ait un refinancement national du RSA parce que les départements ne pourront pas faire face dans cette période de crise majeure"

Voir l'extrait

 

Sur les mineurs isolés :

"Ce serait totalement légitime que l'Assemblée des départements de France, parce qu'elle a la responsabilité des ces enfants et de ces jeunes, s'associe à cette plainte pour faire condamner une nouvelle fois Eric Zemmour"

Voir l'extrait

 

Sur Eric Zemmour :

"C'est insupportable la publicité qui est faite à cet individu. Notre société est suffisamment fragilisée pour que des individus comme celui-là ne continuent pas à inciter à la haine en permanence"

Voir l'extrait

 

Sur l'intrusion violente de manifestants au conseil municipal de Saint-Denis :

"Rien n'autorise ces faits de violence. Mathieu Hanotin a annoncé sa volonté de porter plainte [...] ça doit être lourdement condamné"

Voir l'extrait

Expert

Contact Presse