Stéphane Troussel l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - vendredi 06 mai 2022

6 mai 2022

Stéphane Troussel, président (PS) de la Seine-Saint-Denis, Membre du bureau national du Parti Socialiste, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Julien Lecuyer de La voix du nord

Vendredi 06 mai 2022

Sur le PS qui valide l'accord avec LFI : 

"Les électeurs du PS attendaient cet engagement dans cette nouvelle alliance. C’est une forme de clarification, les électeurs ne savaient plus vraiment où se situait le PS compte tenu de ce qui s’est passé en 2017 et ces 5 dernières années"

Voir l'extrait 

 

Sur François Hollande, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll qui sont contre l'accord avec LFI : 

"C’est à eux de se demander où est leur camp. Est-ce que c’est le camp de la gauche ? La gauche c’est d’abord répondre aux aspirations des catégories populaires et de la jeunesse"

Voir l'extrait 

 

Sur la répartition des circonscriptions :

"Des déceptions, c’est normal. Je pense aux élus qui se préparaient à l'élection. Mais dans quel état sommes nous arrivés autour de la table ? Sur la base de notre résultat à la présidentielle"

Voir l'extrait 

 

Sur le risque de dissidences au PS :

"On verra bien les réalités de terrain, comment les uns et les autres iront au bout, ou pas, de ces candidatures. Les dynamiques politiques obligent chacun et chacune à se poser des questions"

Voir l'extrait 

 

Sur la suggestion que François Hollande doit quitter le PS :

"Vous ne m’entendrez jamais dire ça. Ce qui a fait du PS la force motrice de la gauche, c’est quand il était capable de rassembler de Gerard Filoche à Gérard Collomb"

Voir l'extrait 

Contact Presse