Alexis Corbière l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - mardi 6 septembre 2022

6 septembre 2022

Alexis Corbière, Vice-Président du Groupe parlementaire France Insoumise, député de la Seine-Saint-Denis, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay de Ouest France

mardi 6 septembre 2022

 

 

Sur la sobriété :

"Il faut effectivement faire des économies, mais c’est un peu gag. Les Français n’ont pas attendu Emmanuel Macron pour ne pas faire de gaspillage. En même temps, 12 millions de Français ont déjà eu froid l'hiver dernier."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur l'importations d'électricité allemande :

"Il faudrait la poser à ceux qui nous ont dit que le nucléaire assurerait notre totale indépendance. On a pris du retard sur les renouvelables et on a un parc nucléaore vieillissant."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur l'énergie :

"J’observe que ceux qui nous faisaient la leçon n’ont pas prévu grand-chose et se sont mis dans les mains de la Russie. On peut avoir une réflexion de long terme sur le tout-nucléaire et envisager d'autres types d'énergie."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la Coupe du monde au Qatar :
"Je suis pour que, au moins, des voix s'élèvent."

M'Bappé, Galtié, CharAvoile : 
"C'est surtout l'entraîneur que je veux accabler. C'est affligeant, cela donne l'image de gens gâtés qui n'en ont rien à fiche."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur Emmanuel Macron :

"Je n’apprécie pas ce bonapartisme permanent de nos institutions, qui créée l'ambiance politique du sauveur, où l'Assemblée est bavarde et l’opposition est à la limite de l’arc républicain. Je suis pour la publicité des débats."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur le dialogue sur le budget proposé par Gabriel Attal :

"C'est une belle discussion, on va le faire. Mais vu les bornes qui sont fixées, comme ne pas toucher à la fiscalité, cela ne va pas dans la bonne direction."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur l'école :

"Nous étions pour ouvrir un concours exceptionnel, Pap Ndiaye a dit non et maintenant il ne ferme plus la porte. Nous allons présenter une proposition de loi, nous réfléchissons en ce moment à notre niche parlementaire."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la France Insoumise :

"Jean-Luc Mélanchon avait dit, le soir du premier tour "faites mieux." Ce n'est pas "faire pareil." On est loin de la succession, mais il faudra se poser la question, et d'abord avoir une discussion politique sur la ligne."
Voir l'extrait vidéo

 

 

Contact Presse