Arnaud Robinet l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat - mardi 29 novembre 2022

29 novembre 2022

Arnaud Robinet, maire (Horizons) de Reims et président de la Fédération Hospitalière de France (FHF), l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay (Ouest-France)   

Mardi 29 novembre

Sur l'hôpital :

"L’hôpital est sous tension, il y a 45 000 cas de covid par jour À cela vous rajoutez la bronchiolite, la grippe qui arrive plus tôt que prévu... Le cocktail est explosif, avec les conséquences que l’on connaît sur les déprogrammations."

Voir l'extrait 

 

"Il faut s’adapter aux désirs des nouveaux professionnels de santé. Aujourd’hui, le médecin, l’infirmière dévoués corps et âme, c’est terminé. Il faut aussi l’entendre sur l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle."

Voir l'extrait 

 

Sur le port du masque : 

"Les fêtes de fin d'année vont arriver, on sait que ça veut dire en termes de brassage des populations."

Voir l'extrait 

 

Sur la santé : 

"Le système ne doit pas reposer uniquement sur l’hôpital, c’est aussi la médecine de ville qui doit être réformée. Il ya des exemples qui fonctionnent : la maison médicale de garde à Reims, par exemple, avec un système de réorientation."

Voir l'extrait 

 

Grève des médecins généralistes :

"J'appelle à la solidarité en cette période compliquée. J'appelle nos amis médecins généralistes à aller vers la négociation, parce que c’est le système de santé qui est en danger dans les jours qui viennent."

Voir l'extrait 

 

Réintégration des soignants non vaccinés :

"Ça doit être une décision scientifique.Cela peut créer des tensions et c'est un mauvais signal." (...) "Le débat mérite d'être sur la table."

Voir l'extrait 

 

Obliger les médecins à s'installer dans les déserts médicaux : 

"À titre personnel je ne suis pas pour la coercition. On a plusieurs exemples qui montrent que ça n’a pas fonctionné, je ne suis pas sûr que ce soit la solution."

Voir l'extrait 

 

Impact écologique du système de santé :

"Il faut avoir conscience que 8% des émissions de gaz à effet de serre proviennent du système de santé, qu'on utilise 1200 L d’eau par patient et par jour hospitalisé."

Voir l'extrait 

 

Droit de véto des maires sur les éoliennes :

"Il est important que les élus locaux puissent donner leur avis, et avoir le dernier mot. Ils ont bien compris, avec la crise que nous traversons, qu’il fallait miser sur les énergies renouvelables."

Voir l'extrait 

 

Non-cumul des mandats :

"C'est vrai que parfois on est un peu frustrés. Lorsque vous êtes un élu local vous n'avez plus la possibilité d'apporter votre pierre à l'édifice [sur des sujets nationaux]."

Voir l'extrait 

 

Sur les retraites :

"Travailler plus, c’est soit le recul de l’âge de départ ou l’augmentation de l’âge de cotisation. Le parti Horizons sera derrière le gouvernement sur cette réforme." (...) "J'ai l'impression que LR revient sur ses positions historiques"

Voir l'extrait

 

Sur le parti Horizons : 

"Il y a plus de 20 000 adhérents, il ne faut pas qu'Horizons soit un parti d'élus, un Rotary Club." (...) "L'objectif c'est d'avoir des listes avec nos amis de Renaissance et du MoDem, et un et un groupe Horizons au Sénat."

Voir l'extrait

 

Sur les sénatoriales : 

"L'objectif c'est d'avoir des listes avec nos amis de Renaissance et du MoDem, et un groupe Horizons au Sénat."

Voir l'extrait

 

Attirer des Républicains au parti Horizons en cas d'élection d'Éric Ciotti à la présidence ? 

"Oui, bien évidemment" (...) "Certains ne se retrouvent pas dans ses valeurs. Ça va participer à la reconstitution de la vie politique française."

Voir l'extrait 

Expert

Contact Presse