Audrey Pulvar l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

12 octobre 2020

Audrey Pulvar, adjointe à la Maire de Paris en charge de l'alimentation durable, de l'agriculture et des circuits courts l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Florent Buisson (La Montagne)

Lundi 12 octobre 2020

Sur son engagement politique : 

"Je n'avais pas spécialement le projet de m'engager en politique quand j'ai quitté le métier [de journaliste] il y a 3 ans et que j'ai pris la présidence de la Fondation Hulot. Les choses se sont enchaînées de façon assez logique"

Voir l'extrait

"Aujourd'hui, adjointe [à la mairie de Paris] à l'agriculture, à l'alimentation et aux circuits courts de proximité, je suis pleinement dans ces sujets que j'ai portés depuis des années"

Voir l'extrait

 

Sur sa candidature aux élections régionales en Ile-de-France : 

"Tant que je n'aurai pas réussi à convaincre les appareils politiques comme le PC, le PRG, Génération.s, je ne serai pas candidate car je ne serai pas la candidate d'un parti. Je n'irai pas qu'au nom du Parti socialiste"

Voir l'extrait

"Au moment où on aura estimé que ce rassemblement est assez large, assez complet, est-ce que je serai la mieux placée pour conduire la liste ? Ce n'est pas encore déterminé"

Voir l'extrait

 

Sur la candidature de Julien Bayou aux élections régionales :

"Il est parti un peu tôt. Il est parti sans même avoir essayé de faire cette union [...] Les discussions n'ont pas commencé"

Voir l'extrait

 

Sur la gratuité des transports : 

"Les transports gratuits non ça n'existe pas, évidemment ça a un coût, mais la gratuité des transports pour les usagers ça ça existe et c'est appliqué dans beaucoup de villes déjà en France, dans le monde"

Voir l'extrait

"Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts locaux pour les Franciliens, il n'y aura pas de doublement du versement mobilité, ce ne sont pas les solutions vers lesquelles on va"

Voir l'extrait

 

Sur les coûts de la voiture : 

"Qu'est-ce qu'on ne voit pas dans l'autre mode de transport mis en face des transports en commun, c'est-à-dire la voiture individuelle ? 16 milliards € cachés de coût de la route chaque année pour les franciliennes et les franciliens"

Voir l'extrait

Expert

Contact Presse