Brice Hortefeux l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - mardi 30 novembre 2021

30 novembre 2021

Brice Hortefeux, Député européen, ancien ministre.

Propos receuillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay de Ouest France

                                                                       Mardi 30 Novembre 2021                                                                                                    

Sur la crise sanitaire :

"La crise sanitaire que nous avons vécue a été synonyme de pagaille et de retard. J'espère que les leçons ont été tirées. La fermeture des frontières est une des solutions. Il faut poursuivre la politique vaccinale."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la Guadeloupe et Martinique :

"On dénonce les interruptions de l’eau potable, mais c’est une compétence des collectivités, ce n’est pas une histoire d’autonomie, contrairement à ce qui est diffusé sur place. L’Etat, au contraire, aide et protège."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur les accords du Touquet :

"C’était un accord très utile, mais qui traitait de l’immigration légale. Depuis, le Brexit signifie que la frontière de l’Europe s’est déplacée. On essaie de tout mélanger. Aujourd’hui on a totalement changé de dispositifs."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur Calais :

"Xavier Bertrand dit qu’il faut leur donner un ticket Ferry et qu’ils aillent en Angleterre. Sur ce point je ne partage pas l’analyse, quand on entrouvre, on fait un appel d’air."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur les passeurs :

"Ces trafics sont extrêmement lucratifs. On peut légitimement penser que les bénéficiaires sont en Grande-Bretagne, quasiment à la City, avec des blanchiments d’argent considérables."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur le Congrès LR :

"La vie publique s’organise autour des Républicains. Un autre candidat se calque sur notre calendrier. J’y vois la confirmation que les Républicains sont de retour et deviennent le pivot de la vie politique de notre pays."
Voir l'extrait vidéo

 

"J'apprécie Éric Ciotti, Philippe Juvin, Michel Barnier, je respecte la démarche de Xavier Bertrand. Valérie Pécresse est très tenace, et courageuse, je l’ai vu quand elle a mené la réforme des universités."
Voir l'extrait vidéo

Contact Presse