Christian Estrosi l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

21 avril 2021

Christian Estrosi, maire (LR) de Nice, président de la métropole Nice Côte d’Azur et président délégué de la région Sud, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Alexandre Poussart et Denis Carreaux (Nice Matin)

Mercredi 21 avril 2021

Sur l'évolution de la Covid-19 : 

"Le virus recule fortement à Nice. C'est la première fois depuis début janvier que l'on a moins de 300 hospitalisations. Nous devons rester néanmoins rigoureux sur le protocole sanitaire et continuer la vaccination."

Voir l'extrait

Sur les doses de vaccins à Nice

"On nous dit : pourquoi avez-vous autant de vaccins ? C'est un témoignage de confiance de la part du gouvernement par rapport aux conditions d'organisation et à la logistique mises en place à Nice. Il n'y a jamais eu une dose laissée de côté."

Voir l'extrait

Sur le vaccin Spoutnik V :

"Il y a des règles selon lesquelles tout ce qui est commandé par l'Union européenne ne peut pas être commandé par quelqu'un d'autre. J'ai donc pris des dispositions concernant le vaccin Spoutnik V, dès lors que l'autorité sanitaire l'autorisera."

Voir l'extrait

Sur les diverses actions menées par la Métropole Nice Côte d'Azur :

"De nouveaux métiers se sont mis en place avec l'Agence de Sécurité sanitaire, environnementale et de gestion des risques, illustrant l'agilité de la Métropole Nice Côte d'Azur. C'est ce qui doit inciter l'Etat à aller vers plus de décentralisation."

Voir l'extrait

Sur la mise en place d'un protocole sanitaire lors du déconfinement

"Je suis en train de proposer au Ministre Olivier Véran un protocole sanitaire très strict. Nous espérons pouvoir être parmi les premiers déconfinés et mettre en œuvre plusieurs dispositions dans la première quinzaine du mois de mai par exemple."

Voir l'extrait

Sur le plan de relance de la Métropole Nice Côte d'Azur :

"Concernant le plan de relance de la Métropole Nice Côte d'Azur, le gouvernement a misé sur un soutien financier très important à nos activités pour qu'elles ne meurent pas. Je pense que c'est une opportunité pour les territoires de rebondir encore plus haut."

Voir l'extrait

Sur les effectifs policiers : 

"L'accord entre l'Etat et la collectivité de Nice concernant les effectifs policiers apportera sur deux années près de 200 policiers de plus. C'est du gagnant-gagnant."

Voir l'extrait

Sur les élections régionales

"Puisque tout le monde se reconnait dans le bilan de Renaud Muselier, mettons nos œufs dans le même panier. Apportons des réponses sanitaires, économiques, sociales. Dépassons les clivages partisans."

Voir l'extrait

Contact Presse