Eric Coquerel l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

24 février 2020

Eric Coquerel, député (LFI) de Seine-Saint-Denis.
Interview réalisée par Oriane Mancini et Fabrice Veysseyre-Redon (Groupe Ebra)
Lundi 24 février 2020

 

Sur les médicaments produits en Chine

"Il faut revenir à des souverainetés alimentaires, à des souverainetés industrielles" {...} "On ne peut plus continuer un grand déménagement du monde".
Voir l'extrait 

Sur la réforme des retraites

"Si le gouvernement imagine utiliser le 49.3, c'est sa seule responsabilité. Nous, nous ne le voulons pas". 
Voir l'extrait 

"Un calendrier inimaginable, uniquement politicien pour voter tout avant les municipales. En deux semaines, ils comptaient nous faire passer une des lois les plus importantes de la Ve république".
Voir l'extrait

"Si on était raisonnable, le gouvernement pourrait se dire 'on va placer le vote de cette loi après la conférence de financement', ce qui ferait un débat de 7/8 semaines, ce qui n'aurait rien de tragique".
Voir l'extrait

"On ne retirera pas des amendements" {...} "Ce gouvernement est habitué à passer tout de manière expéditive, en appuyant sur un bouton et en pensant que le reste va suivre" .
Voir l'extrait

Concernant la réaction de la CGT face à la conférence de financement

"La CGT a eu raison de claquer la porte de la conférence de financement" {...} "Leur seule solution, c'était de reculer l'âge de départ à la retraite. C'est un jeu biaisé".
Voir l'extrait

Sur le communautarisme

"Le vrai problème, en Seine-Saint-Denis et ailleurs, c'est pas la reconquête républicaine. C'est que l'Etat a été trop longtemps absent dans ce qu'il doit à tous les citoyens de notre pays".
Voir l'extrait 

 

Bonjour Chez Vous ! est la matinale de Public Sénat - canal 13 de la TNT,
en partenariat avec la Presse quotidienne régionale, les télévisions locales, La Revue Parlementaire et Politique et les Indés Radios.

Expert

Contact Presse