Eric Woerth l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

28 mai 2020

Eric Woerth l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Alexandre Poussart

Jeudi 28 mai 2020

 

 

 

 

 

 

Sur l'Acte II du déconfinement :

« J’attends plus de liberté au travail, dans les déplacements. »

« C’est très important que les transports puissent également être libérés. »

Sur la liberté de déplacements :

« 100km c’est fixé de façon artificielle. On ne peut pas partir en vacances avec une distance de 100km. »

Sur le déconfinement :

« Je comprends qu’on tâtonne mais on ne peut pas tâtonner trop longtemps dans la reprise économique. C’est pour ça qu’à un plan de soutien doit succéder un véritable plan de relance. »

"Le département de l’Oise devrait basculer, en tout cas je l’espère, dans les départements verts. Les mesures de confinement ont été très bien respectées."

Sur l'application StopCovid :

« À partir du moment où ce n’était pas un outil fondamental pour éviter la reprise de l’épidémie, je pense qu’il valait mieux ne pas le faire et se concentrer sur autre chose. »

Sur le plan de relance européen de 750 milliards € :

« L’Europe a mis du temps pour être au rendez-vous mais c’est une somme très importante. C’est un pas en avant assez fondamental. »

Sur la relance économique en France :

« Aujourd’hui on prévoit une récession de l’ordre de 10 ou 12% pour l’année 2020 donc c’est absolument gigantesque. On peut mettre des années à remonter la pente. »

« Le risque c’est une reprise assez lente avec un cortège de plans sociaux et de licenciements et c’est ça qu’il faut absolument éviter. »

Sur le plan de relance proposé par Eric Woerth :
« Il faut au maximum abandonner les créances de l’Etat en termes fiscal et social, il faut aussi activer les dépenses de chômage partiel et réduire le coût du travail ponctuellement .»

Sur Esther Duflo qui soutient l’idée d’un nouvel impôt sur la fortune :
« Il ne faut pas l’écouter. Les prix Nobel font de la recherche économique, pas de l’application économique. »

Sur le nouvel impôt sur la fortune ?
« Ce n’est pas une bonne manière de sortir d’une crise. C’est une option qui me semble interdite. Je pense qu’il ne faut pas toucher à la fiscalité. »

 

Bonjour Chez Vous ! est la matinale de Public Sénat - canal 13 de la TNT,

en partenariat avec la Presse quotidienne régionale, les télévisions locales et les Indés Radios