Eric Zemmour l'a dit dans "Bonjour Chez Vous ! - spéciale Présidentielle" - Mercredi 26 janvier 2022

26 janvier 2022

Eric Zemmour, candidat (reconquête) à l'élection présidentielle l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini, Christelle Bertrand de la Dépêche et Julien Lescuyer de la Voix du Nord

Mercredi 26 janvier 2022

Sur la santé :

"Je propose de supprimer les ARS qui bureaucratisent et ne contrôlent pas l'essentiel", estime Eric Zemmour. "Elles ont montré leur inutilité, voire leur côté nuisible"
Voir l'extrait vidéo

 

Sur les déserts médicaux :

"Les gouvernements précédents ont fait des choix de courte vue", dénonce Eric Zemmour qui cible le numerus clausus. "Je propose de doubler les capacités de formation des médecins"
Voir l'extrait vidéo

"Pour l'instant, je ne veux pas mettre fin à la liberté d'installation des médecins. Il faut une réflexion là-dessus", estime Eric Zemmour. "Mais il y a peut-être des contraintes à voir"
Voir l'extrait vidéo

"Ma candidature mise sur le refus de l'immigration. Je fais campagne pour l'immigration zéro. Mais je fais une distinction entre les Européens et les autres", explique Eric Zemmour qui déplore "le recours à des médecins étrangers dans les déserts médicaux".
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la supression de la taxe d'habitation :

"La suppression de la taxe d'habitation a été une erreur, elle a privé les maires d'une autonomie fiscale, mais maintenant il serait difficile de la remettre en place"
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la hausse du barème de l'indemnité kilométrique :

"Tout est bon pour permettre aux gens de tenir face à cette folle poussée inflationniste, mais c'est du bricolage ! ", tacle Eric Zemmour. "Je suis sidéré, le gouvernement gère au fil de l'eau, il ne prévoit rien"
Voir l'extrait vidéo

 

Sur le nucléaire :

"Il faut réinvestir dans le nucléaire", plaide Eric Zemmour "Il faut construire 14 réacteurs nucléaires en France et prolonger la durée de vie des centrales actuelles à 60 ans. Les Américains le font !"
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la grève des salariés d'EDF :

"Pour des raisons démagogiques, le gouvernement et l'Europe sont en train de tuer EDF" dénonce Eric Zemmour qui estime que "le tarif de vente de l'électricité prive le groupe des moyens d'investir."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur l'industrie française :

"Je suis là pour protéger l'industrie française. Les considérations climatiques c'est bien, mais nous représentons 1% de la production mondiale de CO2. La France n'a pas à se flageller et à sacrifier son industrie sur l'autel du climat."
Voir l'extrait vidéo

"Il y a un déclassement des Français à cause de la désindustrialisation" , juge Eric Zemmour qui promet "une baisse des charges. "Je propose sur 5 ans 30 milliards de baisse des impôts de production." Il propose aussi "un patriscore" pour mesurer le made in France.
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la ruralité :

"Il faut absolument revivifier la France rurale", selon Eric Zemmour "Il faut démétropoliser la France, tout l'argent est parti dans les métropoles [...] "Je souhaite que l'on transfère les fonds de la politique de la ville vers l'aménagement rural."
Voir l'extrait vidéo

 

Sur les normes européennes :

"L'Europe, ce n'est pas Moïse avec les tables de la Loi données par Dieu. Bruxelles n'est pas une dictature au-dessus du président de la République française", s'agace Eric Zemmour "On peut toujours négocier et renégocier"
Voir l'extrait vidéo

 

Sur la sécurité :

"Il y a partout une explosion de la délinquance, un ensauvagement généralisé de la société française", dénonce Eric Zemmour "Première raison : l'immigration. Deuxième raison : le laxisme judiciaire"
Voir l'extrait vidéo

 

Contact Presse