Le général Benoît Puga l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat - Vendredi 12 mai 2023

12 mai 2023

Le général Benoît Puga, général d’armée, ancien chef d’état-major particulier de la présidence, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini 

Vendredi 12 mai 2023

A propos de la guerre en Ukraine :

"Aucun des deux partis n’a suffisamment l’ascendant pour prendre le pas sur l’adversaire et progresser. Vous pouvez avoir des succès ponctuels, mais insuffisants pour entrainer une mécanique qui conduise à la paix"

Voir l'extrait

"En tant qu’ancien directeur du renseignement militaire, je n’ai pas été surpris par la faiblesse de la capacité militaire russe, même s’il ne faut pas se tromper, elle possède de réelles capacités"

Voir l'extrait

 

A propos de la question du retrait de la Grand'Croix de la Légion d'honneur à Poutine :

"Une décision qui relève du président" (...) "Mais lors d’une remise protocolaire de Légion d’honneur à un chef d’Etat étranger, on décore moins la personne que le pays"

Voir l'extrait

 

A propos de la présence française en Afrique :

"C’est un continent d’avenir, qui possède des richesses particulièrement énormes dans son sous-sol, avec une capacité humaine qui va se déployer. Il est très important d’avoir une relation étroite"

Voir l'extrait

 

A propos de l'opération Barkhane :

"L'opération Barkhane a été exemplaire face à une réelle menace" (...) "Aujourd’hui le Mali estime que sa politique doit changer, il est souverain. Il faut savoir partir"

Voir l'extrait

 

A propos de la loi de programmation militaire :

"Il faut une cohérence d’ensemble. Derrière le volume d’argent, ce qui est important, c’est la répartition. Derrière les grands programmes, j’insiste sur la cohérence opérationnelle"

Voir l'extrait

 

A propos de l'état de l'armée française :

"L’armée française est définitivement en mesure de tenir un conflit de haute intensité, nous avons une qualité de personnel, de recrutement, d’entrainement" (...) "Les Français sont attachés à leur armée parce qu’ils ont vu ses résultats"

Voir l'extrait

Expert

Contact Presse