Ian Brossat l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat - vendredi 11 mars 2022

11 mars 2022

Ian Brossat, directeur et porte-parole de la campagne de Fabien Roussel l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay (Ouest France) 

Vendredi 11 mars 2022 

Sur le sommet de Versailles :

"On doit sortir de cette situation d’impunité, de cette folie criminelle qui s’est emparée de Vladimir Poutine. […] Sa responsabilité écrasante fait que l’on doit parler d’une voix unique"

Voir l'extrait 

 

Sur le nucléaire : 

"J’aimerai que l’on puisse se passer du gaz russe, c’est la raison pour laquelle je suis favorable à l’énergie nucléaire, qui est une manière pour nous d’être indépendant [...] Renoncer au nucléaire, c’est se mettre dans la main des Russes"

Voir l'extrait 

 

Sur l'épidémie de Covid-19 :

"Il faut impérativement remettre des moyens dans l’hôpital public en créant 100 000 postes durant la prochaine mandature"

Voir l'extrait 

 

Sur la tentative d’assassinat contre Yvan Colonna :

"En France, on ne peut pas accepter qu’un prisonnier se fasse littéralement assassiner comme ça. Bien sûr, il y a une responsabilité d’Etat"

Voir l'extrait 

 

Sur la retraite : 

"L’espérance de vie d’un ouvrier en bonne santé, c’est 55 ans. Emmanuel Macron est en train de leur expliquer qu’ils vont devoir travailler jusque 65 ans. Ce n’est pas possible ! Cela n’est pas soutenable humainement"

Voir l'extrait 

 

Sur la redevance TV :

"Supprimer tel ou tel impôt, c'est un moyen de ne jamais aborder la question des salaires. Emmanuel Macron n’en parle pas […] On ne peut pas passer toute une campagne à parler pouvoir d’achat sans évoquer les salaires !"

Voir l'extrait 

 

Sur la présidentielle :

"Dans les sondages, on a progressé ensemble avec LFI, pas au détriment les uns des autres. Ceux qui votent pour Fabien Roussel n’ont pas envie de voter pour Jean-Luc Mélenchon"

Voir l'extrait 

Contact Presse