Ils l'ont dit lors des Questions d'Actualité au Gouvernement sur Public Sénat

15 avril 2020

Ils l'ont dit lors des Questions d'Actualité au Gouvernement sur Public Sénat

Propos recueillis Tâm Tran Huy

Mercredi 15 avril 2020

Nathalie Delattre, Sénatrice RDSE de la Gironde :

"on voit bien que les élus trouvent les meilleures réponses en proximité"

Voir l'extrait

"Il va falloir apprendre à vivre avec ce virus"

Voir l'extrait

 

Loïc Hervé, Sénateur UC de la Haute-Savoie :

"Est-ce qu'on va fabriquer une appli européenne, dans une culture de protection des données ? Ou est-ce qu'on va se jeter dans les bras des géants du numérique ?"

Voir l'extrait

"On se rend compte progressivement que ce ne sera pas la vie d'avant"

Voir l'extrait

 

Céline Brulin, Sénatrice CRCE de la Seine-Maritime :

Sur un retour à l'école : "Le ministre ébauche quelques tentatives de réponse mais tout cela est encore très flou"

Voir l'extrait

 

Bruno Retailleau, Sénateur de la Vendée, Président du groupe LR au Sénat :

"Je n'ai eu aucun chiffre sur les masques ou les tests massifs"

Voir l'extrait

 

Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales :

"Le gouvernement a décidé ce matin de 3 séries de primes : une prime pour les plus précaires, une pour les personnels soignants [...], et enfin pour la fonction publique dans son ensemble"

Voir l'extrait

"Il faut faire attention de ne pas contraindre trop, il faut agir avec modération, ne pas renforcer la charge d'un confinement trop lourd"

Voir l'extrait

 

Patrick Kanner, Sénateur du Nord, Président du groupe PS au Sénat :

"La situation est extrêmement difficile pour le gouvernement. Mais on aurait pu demander plus d'efforts à nos concitoyens aisés et aux assureurs (...) On peut trouver d'autres formules que de creuser le trou de la Sécurité sociale"

Voir l'extrait

 

Sophie Taillé-Polian, Sénatrice PS du Val de Marne :

Sur un retour à l'école : "Il faut définir les conditions essentielles pour permettre une réouverture, même progressive. Et ces conditions, quand on pose la question au ministre, on n'en connaît pas la liste"

Voir l'extrait

Sur un prime pour les plus précaires : "C'est un premier pas mais il ne faut pas s'arrêter là, au regard de la situation sociale de certains de nos concitoyens"

Voir l'extrait

Contact Presse